Politique

France : Des pro-Ping perturbent une messe pour Ali Bongo Ondimba

Libreville, Lundi 26 Novembre 2018 (Infos Gabon) – Ces activistes ont chahuté il y a quelques jours un office dans l’Hexagone pour le rétablissement du chef de l’Etat.

La scène qui tourne en boucle sur la toile renvoie à de la barbarie. Des individus visiblement excédés interrompent brusquement une prière organisée pour le rétablissement du président Ali Bongo Ondimba en convalescence après un malaise le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie Saoudite. En images, on voit des activistes surexcités manifestants leur colère à l’endroit du célébrant principal et des fidèles concentrés sur l’objet de leur présence en ces lieux : la prière. On dirait des drogués, les assaillants sont durs dans leurs propos aussi bien à l’endroit du prêtre que chef de l’Etat.

Certains observateurs avertis attribuent ces malheureux événements aux pro-Ping dont les actes de désobéissance à l’endroit du pouvoir de Libreville sont devenus leur seule et unique préoccupation. Surtout que le mode opératoire reste le même comme le leur recommande leur mentor. Même au prix de la profanation des lieux de culte comme ils viennent de le démontrer, ils sont prêts à tout pour obtenir ce qu’ils n’ont pas pu obtenir par la voie des urnes.

Par contre, en bon patriote, Bruno Ben Moubamba appelle à l’unité des cœurs et réitère son élan de solidarité à l’endroit de la famille présidentielle en ce moment où le président Ali Bongo Ondimba traverse des moments difficiles. «Ma prière est tournée vers le Gabon et l’ensemble de ses institutions pour que le pays soit préservé de tout dommage selon la formule très profonde du serment présidentiel. Je me tiens aux côtés du Peuple et j’exprime à la famille présidentielle l’assurance d’une prière permanente dans l’intérêt de la Nation», a lancé l’ancien vice-Premier ministre.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : La leçon de droit de Nguemebé Endamane à Eyeghe Ndong

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *