Politique

Gabon : Appel à la solidarité entre gouvernement et députés de la majorité

Libreville, Samedi 11 Mai 2019 (Infos Gabon) – La rencontre tenue vendredi au Cap Estérias a permis aux deux parties de surmonter leurs incompréhensions et de promouvoir une collaboration saine et franche.

Les derniers soubresauts consécutifs à l’annonce par le gouvernement de reformer les conditions d’attribution de la bourse aux bacheliers et ayant secoué le secteur de l’éducation sont venus mettre au goût du jour les divergences entre équipe gouvernementale et députés de la majorité.

La preuve : le président de l’Assemblée nationale est allé jusqu’à demander au gouvernement de surseoir cette mesure. Par la suite, les députés du groupe parlementaire du Parti démocratique gabonais (PDG) ont témoigné leur soutien au gouvernement. Ce qui a plutôt contribué à semer la confusion dans les esprits.

Pour éviter à l’avenir ce genre de situation déplorable, les deux parties se sont retrouvées vendredi à Akanda, à l’initiative du gouvernement, pour échanger. «Nous sommes ici pour dialoguer, pour nous parler et pour briser les murs qui, trop souvent, sont à l’origine des incompréhensions entre membres d’une même famille, et qui peuvent impacter le vivre-ensemble et fragiliser la cohésion du groupe», a tenu à préciser le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

Du côté des députés de la majorité, l’on a tenu d’entrée de jeu à saluer cette initiative avant de regretter le malheureux incident. Cependant, Faustin Boukoubi, président de l’Assemblée nationale, qui conduisait la délégation des députés, n’a pas manqué d’exprimer le manque de considération auquel font souvent face certains élus de la part de certains membres du gouvernement.

«Ce qu’espèrent la plupart des députés, c’est un minimum de considération à leur égard, et à travers eux, envers leurs électeurs, donc le peuple gabonais. Les membres des bureaux de l’institution, des commissions permanentes et même ad hoc issus des groupes parlementaires de la majorité sont parfaitement conscients de la nécessité de privilégier les positions de leur bord politique, tout en sauvant les formes, en vue de préserver l’image et surtout le caractère démocratique du régime au sein d’une opinion nationale et internationale de plus en plus critique», a-t-il indiqué.

Parmi les thématiques abordées au cours de ce séminaire à l’intention des députés de la majorité, figuraient en bonne place «les mesures prioritaires du président de la République» et «le dialogue multidimensionnel et permanent».

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Boukoubi juge la vacance du pouvoir sans objet

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *