Société

Gabon/Dépénalisation de l’homosexualité:Le coup de gueule de Sidonie Flore Ouwè

Libreville, Lundi 29 Juin 2020 (Infos Gabon)- L’ancienne procureure de la République près le Tribunal de première instance de Libreville et actrice de la société civile se désolidarise de ce projet de Loi en débat au Parlement.

Le projet de loi sur la dépénalisation adopté la semaine dernière en première lecture par l’Assemblée nationale continue de faire des vagues au sein de l’opinion gabonaise. S’il est salutaire pour les uns qui y voient une avancée notable pour la promotion des droits individuels malgré son interdiction par le Code pénal, pour les autres il est contraire aux valeurs morales et culturelles du Gabon. Dans une vidéo abondamment relayée sur la toile, Sidonie Flore Ouwè ne cache pas sa colère contre l’avènement d’une telle loi au Gabon. D’entrée de jeu,  l’ancienne procureure de la République près le Tribunal de première instance de Libreville s’exclame en disant : «Je suis en deuil». Pour la promotrice de l’ONG «Le Salon de la femme», ce projet une «aberration». Car, selon elle, «le souci d’une loi c’est harmoniser les rapports». Une manière de manifester son indignation.

Femme de loi et actrice de la société civile gabonaise, Sidonie Flore Ouwè n’entend pas reculer face à cette nouveauté qui passe mal pour les us et coutumes gabonaises. Elle envisage des actions pour faire échec à l’initiative. Qualifiant l’homosexualité de «dérive», elle se demande si finalement l’on ne viendrait pas aussi à dépénaliser d’autres délits, à l’instar du viol, de l’inceste ou du braquage condamnés par loi?

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *