Environnement

Gabon : Des trésors archéologiques découverts dans la Ngounié

Libreville, Vendredi 10 Décembre 2020 (Infos Gabon) – Une mission de recherche conjointe Olam-ANPN a permis de mettre main sur des richesses anciennes cachées dans cette province du sud du pays.

La récente expédition conjointe Olam Gabon-Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) dépêchée récemment dans la province de la Ngounié s’est soldée par une moisson fructueuse. Conduite par Richard Oslisly, géo-archéologue de l’ANPN, ladite mission a découvert la grotte Iroungou, une cavité souterraine regorgeant des objets archéologiques de grande valeur.

Plus de 500 objets métalliques dont des couteaux, des haches, des pointes de sagaies, des bracelets, des colliers, des gongs, des clochettes et bien d’autres ont bien pu être recensés.  39 dents percées de carnassiers et 21 coquillages marins font partie de cette collection. Une datation au carbone 14 exécutée sur dix fémurs ont permis aux chercheurs de réaliser que la période d’enfouissement se situe entre 1300 et 1400 ans.

«Il s’agit d’une découverte unique d’hommes et de femmes ayant vécu avant l’arrivée des premiers Européens, qui est une période très peu connue. De plus amples analyses, notamment sur l’ADN, vont nous permettre en 2020 d’approfondir encore un peu plus nos connaissances sur ces peuples vivant au moyen-âge dans les savanes de la Ngounié», a souligné Richard Oslisly.

Il est prévu que la grotte Iroungou localisée au sein des concessions agricoles du groupe Olam fera l’objet d’un décryptage des scientifiques. «Olam s’investit beaucoup dans la conservation au Gabon, souvent axée sur le social et l’environnement, et nous sommes aujourd’hui contents de pouvoir aussi contribuer à la valorisation du patrimoine culturel et archéologique du pays», lance Quentin Meunier, directeur du département environnement et développement durable du groupe au Gabon.

Au terme de l’expédition annoncée qui permettra de réaliser des tests ADN, l’on en saura un peu plus sur l’origine des personnes décédées, leur régime alimentaire et les causes de leur mort.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Climat : Le Gabon à la tête des négociateurs africains

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *