Economie

Gabon/Dette intérieure frauduleuse:Alain Bâ Oumar tente de calmer le jeu

Libreville, Jeudi 15 Octobre 2020 (Infos Gabon)-Le président de la Confédération patronale gabonaise dont certains membres ont été épinglés par la task force d’avoir voulu spolier les caisses publiques tient à rassurer l’opinion sur l’attachement à l’orthodoxie qui caractérise son mouvement.

Touché dans for intérieur après les accusations portées contre certains membres de la Confédération patronale gabonaise (CPG) qu’il dirige d’avoir tenté de détourner 241 milliards de F sur les 370 milliards de F réclamés à l’Etat au titre de la dette intérieure,  Alain Bâ Oumar est sorti de son silence. Dans un entretien accordé au quotidien L’Union, le président de la CPG tente de calmer l’opinion et dénonce de telles pratiques qui sont loin d’honorer le patronat gabonais. «La CPG, dont l’attachement aux valeurs d’intégrité et de bonnes pratiques est clairement affirmé dans son Code d’éthique auquel a souscrit chacun de ses membres, ne saurait encourager dans ses rangs de telles pratiques»a-t-il lancé.

Tout en plaidant en faveur de la publication de la liste des entreprises malhonnêtes. «Nous attendons la publication officielle de la liste des entreprises concernées par cette annonce», a-t-il souhaité. «Il en va de l’intérêt de notre organisation car il se murmure que beaucoup d’entreprises incriminées en sont membres. La seule manière de faire le départ, dans l’opinion, entre les entreprises vertueuses et les brebis galeuses est de rendre publique la liste de ceux qui ont prétendu à tort avoir une créance sur l’Etat», a souligné Alain Bâ Oumar.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *