Politique

Gabon : Face au coronavirus, le Sénat soutient le Président Ali Bongo à décréter l’Etat d’urgence

Libreville, Jeudi 9 Avril 2020 (Infos Gabon) – Les travaux du Sénat du mercredi 8 avril 2020 sous la présidence de Lucie Milebou-Aubusson Epse Mboussou sont assortis d’un communiqué dans lequel les sénateurs soutiennent le Chef de l’Etat.

La constitution gabonaise recommande en son article 25 ce qu’il suit, ‘’Le Président de la République peut, lorsque les circonstances l’exigent, après délibérations du Conseil des Ministres et consultations des Bureaux de l’Assemblée Nationale et du Sénat, proclamer par décret l’état d’urgence ou l’état de siège, qui lui confèrent des pouvoirs spéciaux, dans les conditions déterminés par la loi’’.

Maintenant, c’est le confinement qui est préoccupant. Jusque-là, il fallait attendre ce mot, cette exigence annoncée. Aujourd’hui, c’est l’application à portée de main. Malgré les dernières mesures, toujours pour stopper la propagation, les populations en sont persuadées qu’il faut les respecter.

Mais certains citoyens ne prennent pas le temps de laver les mains, d’observer la distanciation, de tousser en public. Car la consigne est nette, les forces de sécurité et de défense s’y mêlent.

Quels que soient les soutiens que le Sénat peut apporter, l’Assemblée Nationale et la Cour Constitutionnelle, la sensibilisation des populations sur la gestion de cette lutte est nécessaire.

Voilà pour les éléments de langage.

Dans les quartiers, les langues se délient. L’état d’urgence est vu d’un bon oeil.

Il s’agit de relativiser ces critiques qui s’attaquent au retard de l’annonce. Ce serait encore de l’amateurisme du fait que les décisions ne portent pas l’empreinte de la constitution. Ce sont aussi des arguments: le texte pris à pied levé.

Certes, le Président de la République a toujours estimé que son rôle est de protéger ses concitoyens. Car une fois le communiqué du Sénat approuve l’état d’urgence.

Le Chef de l’Etat ne cultive pas la retenue, c’est le coup de main du destin pour qu’Ali Bongo Ondimba influe sur la stratégie de la lutte contre le covid-19 en s’appuyant sur la loi fondamentale.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La Revue de la presse gabonaise de la semaine du 30 Mars au 5 Avril 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *