Politique

Gabon : Interpellation du Gouvernement à l’Assemblée nationale

Libreville, Jeudi 7 Mai 2015 (Infos Gabon) – Le Premier ministre gabonais, Pr Daniel Ona Ondo, et quelques membres du Gouvernement ont été interpellés par les députés, mardi 5 mai, sur quelques questions d’actualité. C’était au cours d’une plénière au palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale.

L’une des questions majeures des députés lors de l’interpellation du Gouvernement, mardi, à l’Assemblée nationale, a porté sur l’appel d’offre à candidature au poste de Directeur central des affaires financières, lancé par le ministre du budget. Son auteur était le député Jonathan Ignoumba qui a voulu savoir si ce mode de procédure était conforme aux textes qui régissent le pouvoir discrétionnaire de nomination dans nos administrations.

« Cette procédure vise à constituer un porte feuille important de candidats. C’est un moyen de s’assurer qu’on propose au Chef de l’Etat la bonne personne qualifiée pour ce poste », a indiqué Christian Magnagna, le ministre du budget, en réponse à cette question. Néanmoins certains députés voient dans cette démarche de l’arbitraire et de la subjectivité.

L’autre préoccupation importante a été celle du député Michel Mboumi Mouele, qui a voulu savoir comment le gouvernement allait-il pouvoir réaliser la croissance et le pacte social dans la conjoncture socio-économique de crise des cours du pétrole et des revendications salariales des syndicats du pays.

La réaction du Pr Ona Ondo a été celle de relever la pertinence des questions. « Je partage vos analyses et je prends bonne note », a-t-il déclaré, ajoutant que les choses sont en train de se faire. Il a confirmé l’augmentation des salaires dans la Fonction publique dans les prochains jours.

Cependant, certains députés se sont montrés insatisfaits des réponses apportées à leurs questions de relance des débats par exemple. Le député de l’opposition Albertine Maganga Moussavou a même parlé d’échec du Gouvernement sur certains points.

Le président de l’Assemblée nationale, M Guy Nzouba Ndama, a, quant à lui, exprimé l’attente des députés qui est d’être respectés par les membres du Gouvernement.

Les questions sur la dissolution du fonds d’entretien routier, le projet de faire le recensement général de la population, les conclusions du dialogue social et le niveau des arriérés de la dette ont également été des ces discussions dans l’hémicycle du palais Léon Mba.

FIN/INFOSGABON/AE/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *