Politique

Gabon – Israël : La nouvelle lune de miel

Libreville, Mercredi 31 Octobre 2018 (Infos Gabon) – Libreville et Tel-Aviv envisagent une reprise imminente de leurs relations diplomatiques.

45 ans après la rupture de leur coopération, le Gabon et Israël envisagent de renouer celle-ci. C’est du moins le sens de la récente visite effectuée du 22 au 25 octobre dernier à Libreville par le Premier secrétaire de l’ambassade d’Israël au Cameroun avec juridiction sur le Gabon. Au cours de cette visite de travail et d’amitié, Simon Seroussi et les officiels gabonais ont échangé sur le réchauffement de la coopération entre leurs deux pays.

«C’est une étape préliminaire. Rien n’est encore mis en place mais c’est déjà un grand pas. Durant mon séjour, j’ai rencontré plusieurs personnalités gabonaises et nos entretiens ont été très enrichissants», a déclaré le diplomate israélien. «Dans le cadre du renouveau diplomatique, notre ambassade au Cameroun a reçu la mission de couvrir le Gabon et c’est beaucoup plus bénéfique pour nos deux pays. On n’a pas encore d’ambassade au Gabon, mais c’est déjà un grand pas», a poursuivi Simon Seroussi.

Au cours de l’entretien avec la presse, le diplomate a annoncé la venue prochaine à Libreville de l’ambassadeur d’Israël au Cameroun. Ran Gidor viendra présenter ses lettres de créances au président gabonais, Ali Bongo Ondimba.

La visite de Simon Seroussi est la toute première d’un diplomate israélien en terre gabonaise depuis 1973. Les deux pays s’étaient alors brouillés après la guerre du Kippour qui opposa Israël à une coalition menée par l’Égypte et la Syrie en pleine période de ramadan. Le diplomate, qui en a profité pour vanter les atouts de son pays, a fait savoir qu’il y a 60 ans, celui-ci n’était qu’un territoire complètement désertique, mais a développé une extraordinaire technique de maîtrise de l’eau à travers l’irrigation et la fameuse technique agricole de «goutte à goutte». 80% de l’eau utilisée est recyclée.

Peuplé de 8,712 millions d’habitants, ce petit Etat du Moyen Orient doté d’une superficie de 20 770 km2 est devenu un grand producteur agricole dans la région et entend apporter au Gabon son expérience en matière d’agriculture, d’énergie et de nouvelles technologies. Avec le Gabon, il entend dynamiser sa relation dans le domaine de la formation à travers l’agence Mashav qui octroie des bourses de formation dans les secteurs de la santé et des technologies. Israël doit surtout son développement à son ouverture sur la mer Méditerranée.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Santé du chef de l’Etat gabonais : Le nouveau fonds de commerce de l’opposition ?

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *