Société

Gabon : Justin Ndoudangoye mis aux arrêts

Libreville, Vendredi 27 décembre 2019 (Infos Gabon) – L’ancien ministre des Transports est soupçonné d’avoir mené des actes répréhensibles. Cette interpellation s’inscrivant dans le cadre de l’opération anti-corruption Scorpion.

Après la levée de son immunité à l’Assemblée nationale à 113 voix pour sur les 143, le député du 2e arrondissement de Franceville, Justin Ndoudangoye, par ailleurs ancien ministre des Transports, a été interpellé par des éléments de la Direction générale des recherches (DGR), le jeudi 26 décembre 2019.

Mais bien avant cette arrestation, à la suite de son audition à l’Assemblée nationale, l’ancien ministre des Transports a encore clamé son innocence devant les médias.

« Je n’ai ni volé ni pris quoi que ce soit. Tout ce qui a été dit contre moi n’est pas vrai, car il n’y a aucune preuve. Je vais me mettre à la disposition de la justice, car c’est la volonté de l’Assemblée nationale. Mais que tout soit transparent », a-t-il déclaré.

Son immunité levée, Justin Ndoudangoye sera ainsi interpelé par des éléments de la Direction générale des recherches (DGR). Mais de l’avis de son conseil, Me Cédric Maguisset, cet acte serait irrégulier.

« Il aurait fallu que le Bureau de l’Assemblée nationale puisse notifier au ministère de la Justice la levée de l’immunité de Justin Ndoudangoye avant que son arrestation puisse être effectuée. Ces étapes n’avaient pas été faites qu’il avait déjà été arrêté manu militari », a regretté l’avocat.

Pour l’heure, la balle est dans le camp de la justice gabonaise.   

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Palais du bord de mer : Les premiers pas de Nourredin Bongo Valentin

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *