Economie Environnement

Gabon : La déforestation du site du nouvel aéroport de Libreville prévue dans un mois

Libreville, Dimanche 5 mai 2019 (Infos Gabon) – Les responsables de la construction du nouvel aéroport international de Libreville ont annoncé, le vendredi 3 mai, la déforestation du site retenu. Afin de débuter les travaux, cette déforestation commencera dans un mois.

Situé à 28 km de la capitale gabonaise, le nouvel aéroport de Libreville a une superficie de 4500 hectares et a nécessité le relogement d’habitants de 14 villages. Le plus grand nombre a été dédommagé en espèces, les autres ont reçu des maisons clés en mains.

Ce sera en fait un « aéroville », c’est-à-dire un aéroport et une ville, une gare multimodale comprenant une gare ferroviaire Setrag et une gare routière. « Il sera pénible pour le voyageur qui descend de l’avion à Nkok, de prendre encore le taxi pour aller embarquer dans le train à Owendo. Il faut prolonger le plaisir du voyage qu’il vient d’avoir », a confié une source proche du dossier.

« Nous voulons moderniser nos infrastructures aéroportuaires et portuaires pour en faire les vitrines de notre pays », a déclaré pour sa part, le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye.

Il est prévu la construction de deux buildings à Nkok, d’une tour de contrôle et la station de sécurité et de lutte contre l’incendie, en coordination avec l’Agence de navigation aérienne (Asecna) et toutes les activités connexes.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : L’immatriculation des navires est ouverte

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *