Semaine de l'exécutif

Gabon : La semaine de travail du PrA�sident Ali Bongo Ondimba

Libreville, 12 mars 2013 (Infos Gabon)A� a�� Plusieurs sujets ont marquA� l’actualitA� prA�sidentielle de la semaine A�coulA�e, notamment l’audience que le Chef de l’Etat a accordA� au haut reprA�sentant de la France dans notre pays. Le chef de la mission diplomatique franA�aise au Gabon, la��Ambassadeur Jean-FranA�ois DesmaziA?res, a A�tA� reA�u par le PrA�sident Ali Bongo Ondimba, le lundi 4 mars 2013, A� Libreville.

Les deux hommes ont fait le tour da��horizon de la��actualitA�, notamment des grands A�vA�nements en Afrique tels que la crise au Mali. La��engagement de la France, soutenue par les forces de plusieurs pays membres de la CEDEAO, a A�tA� capital pour faire reculer les rebelles touaregs et les groupes armA�s islamistes. La��A�volution de la situation sur le terrain permet de faire des projections optimistes quant A� la��avenir du peuple malien.

Concernant le Gabon, le chef de la��Etat et son hA?te ont passA� en revue les questions liA�es A� une amitiA� de longue date, la sA�curitA�, le renforcement da��une coopA�ration qui na��est plus A� dA�montrer, tant Libreville et Paris entretiennent des liens si A�troits qua��ils touchent pratiquement tous les secteurs. Le NA�1gabonais et Jean-FranA�ois DesmaziA?res ont explorA� les pistes pour que la deuxiA?me A�dition du New York Forum Africa, prA�vue pour se tenir A� nouveau dans la capitale gabonaise, rA�unisse les conditions idA�ales pour faire de notre pays une plate-forme incontournable da��A�changes A�conomiques et commerciaux.

La��ambassadeur franA�ais, qui sa��est rA�joui des avancA�es palpables du Gabon A�mergent, a quittA� le palais prA�sidentiel satisfait de son entrevue avec le prA�sident Ali Bongo Ondimba.

Le PrA�sident gabonais a inaugurA� le mercredi 6 mars dernier A� Franceville, capitale provinciale du Haut-OgoouA� (sud-est), un nouveau camp militaire, baptisA� A� Camp Colonel Jean-Marie DjouA� Dabany A�, du nom da��un militaire gabonais A� dA�clarA� mort en service commandA� A� le 24 avril 1985.

Ce camp de la 4A?me RA�gion militaire, jadis situA� au camp Maba, en plein cA�ur de Franceville, a A�tA� construit pour la dA�localisation des unitA�s situA�es en zone A� forte densitA� urbaine.

Cette nouvelle caserne, qui comprend un bA?timent de commandement, trois de troupes, un ordinaire, une soute A� munitions et un poste de sA�curitA� dans la zone administrative, est caractA�risA�e par une grande capacitA� da��accueil et un dA�ploiement plus cohA�rent des unitA�s de la��ArmA�e de Terre sur la��ensemble de la zone de dA�fense Sud-est.

A en croire la��entreprise adjudicataire, dans la zone technique il y a un hangar et un atelier puis, dans la zone des habitations, une infirmerie, huit villas de type F5, douze de type F4 et soixante-douze studios de type F3.

Cette caserne, estime-t-on, offrira, des conditions optimales de travail et da��A�panouissement aux militaires, permettra aux officiers, sous-officiers et militaires du rang de disposer da��installations fonctionnelles conformes aux normes internationales de sA�curitA� et da��un cadre de vie agrA�able.

Au cours de cette cA�rA�monie, le Ministre gabonais de la DA�fense nationale, PacA?me Rufin Ondzounga a A�voquA� la construction imminente da��une caserne militaire A� Lastoursville (OgoouA�-Lolo), la dA�localisation du rA�giment de commandement da��appui et de soutien (RCAS), le gA�nie militaire, le bataillon de reconnaissance et de combat (BRC) dont les travaux da��amA�nagement de nouvelle caserne sont programmA�s dans la banlieue de Libreville.

Le Chef de la��Etat gabonais a prA�sidA� le jeudi 7 mars dernier, A� Libreville, le Conseil des Ministres. A la��entame des travaux, le Conseil a marquA� sa compassion et adressA� ses condolA�ances au peuple VA�nA�zuA�lien suite au dA�cA?s da��Hugo CHAVEZ, PrA�sident de la RA�publique du Venezuela.

Le Conseil des Ministres sa��est ensuite rA�joui des exploits engrangA�s par le Gabon, lors de la 23A?me A�dition du Festival Panafricain de CinA�ma et de TA�lA�vision de Ouagadougou (FESPACO), Edition spA�cialement dA�diA�e aux femmes dont le thA?me A�tait A� CinA�ma et Politique Publique en Afrique A�. En effet, le Gabon, choisi comme invitA� da��honneur, a honorA� de sa prA�sence cet A�vA?nement inA�dit. Aussi, la PremiA?re Dame du Gabon, Madame Sylvia BONGO ONDIMBA, assistA�e de Le Ministre de la��Economie NumA�rique, de la Communication et de la Poste, a conduit la dA�lA�gation composA�e da��une cinquantaine de personnes reprA�sentant les principaux corps de mA�tiers de la��image et du son.

Pour la premiA?re fois, dans la��histoire du CinA�ma gabonais, les rA�alisateurs des A�uvres en compA�tition officielle rapportent une moisson de cinq (5) prix. Il sa��agit de deux (2) prix techniques pour le long mA�trage gabonais A� Le collier du MAKOKO A� da��Henri Joseph KOUMBA a�� Prix de la meilleure affiche et prix du meilleur son ; un prix Poulain de bronze pour le court mA�trage A� DialA�mi A� de Nadine OTSOBOGO ; un prix de la meilleure sA�rie tA�lA�visA�e et une offre A� la diffusion par Canal + pour A� La��A�il de la CitA� A� de Samantha BIFFOT ; dans la catA�gorie des Prix spA�ciaux, le long mA�trage de fiction vidA�o numA�rique A� Terre et Fils A� de Fernand LEPOKO a reA�u le prix SIGNIS de la��Association Catholique Mondiale pour la Communication.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

A� Copyright Infos Gabon

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *