Politique

Gabon : Le Centre des libéraux réformateurs en vedette

Libreville, Lundi 9 Septembre 2019 (Infos Gabon) – Cette formation politique de la majorité présidentielle célèbre le 14 septembre prochain un quart de siècle d’existence à la faveur d’un congrès extraordinaire.

Cela fait 25 ans que le Centre des libéraux réformateurs (CLR) contribue à l’animation de la vie politique au Gabon. Meetings, séminaires, œuvres humanitaires, conférences-débats et participation aux différents scrutins, la formation politique fondée et dirigée des mains de maître par Jean Boniface Assele entend à cette occasion marquer un temps d’arrêt pour dresser le bilan de ce quart de siècle d’existence et projeter l’avenir.

Dans le cadre de cet anniversaire, un programme d’activités a été élaboré avec comme point culminant la tenue d’un congrès extraordinaire le 14 septembre prochain à Libreville sous le thème : «Le centrisme pour réformer et changer dans la continuité». En prélude à ce congrès, le président du CLR était la semaine dernière face à la presse pour décliner ses principaux enjeux et son bien fondé.

«Nous allons revoir les statuts pour répondre aux exigences d’aujourd’hui», a souligné Jean Boniface Assele. Pour lui, cette grand-messe permettra de redynamiser le parti et lui donner un nouveau souffle pour mieux affronter les échéances futures. «Nous ne pouvons pas vivre dans un pays où on n’a que des jeunes ou dans un pays où on n’a que des vieux. Nous voulons le changement dans la continuité», a indiqué ce leader politique pour qui le CLR est l’incarnation même de «l’unité, du vivre-ensemble vrai».

Sur sa lecture du jeu politique actuel au Gabon, il cache mal sa déception quant à l’échec de l’opposition qui ne fait plus rêver et rejette toute idée de rejoindre ses rangs. «Je suis déçu, mais je n’irai pas à l’opposition. Nous n’irons pas à l’opposition parce qu’il n’y a pas d’opposition. Ce sont des gens qui sont aussi déçus que nous», a-t-il tenu à préciser.

Il reconnait cependant au parti au pouvoir son leadership incontesté au sein de la majorité et sur l’échiquier politique gabonais. «Demandez à Dodo (Eric Dodo Bounguendza, secrétaire général du PDG, Ndlr). Le PDG est le leader de ce groupe», a-t-il indiqué.

Aux jeunes loups qui piaffent d’impatience à l’idée que Jean Boniface Assélé passe le flambeau, il pense que ces derniers devront encore ronger leur frein. «On ne  laisse pas le pouvoir n’importe comment et on ne le donne pas aussi n’importe comment. Je reste aux commandes jusqu’à la fin de ma vie», a-t-il martelé.

Au sujet des cadres de cette formation politique ayant claqué la porte, il dit ne pas leur en vouloir pour autant. «Nous sommes un parti politique. Nous travaillons pour le peuple. Ceux qui sont partis sont partis pour des raisons politiques. Ce sont mes enfants, je ne leur en veux pas», a lancé M. Assele. Le président du CLR annonce d’importants changements au terme de ce congrès.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ali Bongo Ondimba est une légende vivante en politique

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *