Economie

Gabon : Mobilisation contre le franc CFA

Libreville, Lundi 9 Janvier 2017 (Infos Gabon) – Des manifestations ont été organisées dans plusieurs capitales africaines et européennes samedi dernier pour réclamer la «fin de la servitude monétaire», le franc CFA.

Une mobilisation contre le franc CFA a eu lieu samedi dans plusieurs capitales d’Afrique et d’Europe. De Libreville (Gabon) à Dakar (Sénégal) en passant par Bruxelles (Belgique), des manifestations, rassemblements ou conférences ont eu lieu ici et là le 7 janvier dernier, à la suite d’un appel mondial contre la fin du franc CFA.

«Les panafricains organisent pour la première fois, de Paris à Dakar en passant par Abidjan, Ouidah, Londres et Bruxelles, une journée internationale de mobilisation sur le thème du franc CFA et la nécessité de se défaire de cette monnaie postcoloniale», indiquent les organisateurs dans un communiqué de presse.

Les organisateurs qualifient l’événement de «mobilisation inédite et historique» et affirment que le «front contre le franc des Colonies françaises d’Afrique (CFA)» a pour but de dénoncer «les effets pervers de cette monnaie postcoloniale» et réclamer «la fin de la servitude monétaire».

Le franc CFA signifie «franc de la communauté financière africaine» dans l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et «franc de la coopération financière en Afrique centrale» dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Cette monnaie est utilisée dans 14 pays d’Afrique centrale et de l’ouest et dans l’archipel des Comores.

Créée en 1939, la zone «franc» est un espace économique et monétaire d’Afrique subsaharienne où vivent plus de 150 millions d’habitants. Depuis 1945, le franc CFA est la monnaie commune à cette zone. Autrefois adossé au franc français, le CFA dispose aujourd’hui d’une parité avec l’euro. Un «lien fort» décrié par les organisateurs de la mobilisation de samedi dernier.

FIN/INFOSGABON/PNN/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *