Economie Environnement

Gabon / Enquête des eaux et forêts : une exploitation illégale en toute opacité

Libreville, Samedi 13 Avril 2019 (Infos Gabon) – L’enquête diligentée par le ministère des forêts après le scandale forestier du groupe Deija fait état d’une exploitation illégale des forestiers.

Le ministère des Forêts, de l’environnement, chargé du plan climat  qui a ordonné une enquête interne de la légalité des activités d’exploitation forestière de la Société de Sciage de Moanda (SSMO), filiale du Groupe Deija, à la suite d’un rapport de l’ONG britannique Environmental Investigation Agency (EIA) rendu public le 25 mars 2019, apporte un brin de lumière sur les activités opaques des forestiers.

C’est pendant 4 années d’enquête que les faits de corruption impliquant les hauts cadres du ministère ont révélé ce que confirme en des termes explicites “des tonnes de placages en bois illégalement exploités du Gabon et du Congo sont écoulés aux Etats-Unis”.

Le 10 avril 2019, le ministre d’Etat, ministre des Forêts, de l’Environnement, chargé du Plan climat, précise que selon les “données cartographiques et des constats des faits sur le terrain que les responsables de la SSMO ont continué à exploiter deux Assiettes Annuelles de coupe (celle de 2015 sur le site de Mounana et celle de 2016 sur le site de Bakoumba) alors que ces derniers auraient dû être fermées depuis juin et décembre 2018”.

Du coup, l’argent a coulé à flot, et aurait servi principalement à financer la campagne de Jean Ping par l’intermédiaire de l’homme d’affaires chinois Xu Gong, patron du Groupe Deija, et neveu de Jean Ping. Les autres noms cités, ceux de deux membres du gouvernement dont un en fonction, qui ont d’ailleurs rétorqué ces accusations, les considérant pour de la calomnie.

De ce communiqué, on peut retenir que le ministre d’Etat est clair : “Par le passé, les agents reconnus coupables…ont été sanctionnés”.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Ping cité dans un scandale forestier

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *