Politique

Gabon : Priorité à l’Appel à agir concrètement pour le bien commun

Libreville, Jeudi 21 Mars 2019 (Infos Gabon) – Au Gabon, l’époque de l’Appel à agir monocorde et opportuniste est désormais révolue. Rectificatif: il faut un appel à agir concrètement et pour le bien commun.

C’est un message qui ne se dissimule pas derrière les intérêts égoïstes de la part du Directeur de Cabinet du Président de la République gabonaise.

Alors que la perspective de la vacance du pouvoir s’éloigne chaque jour, les Gabonais ont des besoins réels qu’on ne doit pas fragiliser avec la distraction,selon Brice Laccruche Alihanga.

« Conformément au vœu de S.E le Président de la République, M Ali Bongo Ondimba, les Gabonais, dans les 9 provinces de notre pays, les 43 départements, les 52 communes, nous appelons à mettre en œuvre régulièrement, et pas seulement ponctuellement, des actions concrètes destinées à améliorer tangiblement et durablement leur cadre de vie », a-t-il indiqué.

Le Directeur de cabinet l’a averti: toutes ces actions de curage de canaux, de nettoyage des rues, de réparation des écoles, des bancs publics dégradés, ainsi que des soutiens scolaires, “nous les médiatisons via une plateforme We are Gabon” (https://www.facebook.com/we are gabon/).

Beaucoup l’avaient déjà compris au travers son livre d’Or jeune, en 2016: “il ne fallait pas tout attendre de l’Etat”. Cette vigoureuse campagne se poursuivrait avec l’implication des citoyens et l’action publique: toute chose qui représente les marqueurs les plus importants de la conception de l’Etat moderne, car si le Gabon veut respecter les objectifs fixés par des réformes, c’est par l’action qu’il procédera à une relance économique et par le concret.

Et ce n’est pas ce bond incroyable dans les fake news qui évite la somme de problèmes plus simples à résoudre dans l’ordre des priorités. 

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Nouvelle approche, nouvelle méthode

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *