Politique

Gabon : Voici la bande à Sylvia

Libreville, vendredi 13 Décembre 2019 (Infos Gabon) – Après les dernières attaques contre sa personne par le candidat malheureux à la dernière élection présidentielle, la première dame du Gabon réplique avec finesse à travers un post d’une grande portée.

Réagissant aux récentes attaques personnelles et empreintes de vulgarité du leader de la Coalition pour la nouvelle République (CNR), la première dame du Gabon n’a pas voulu tremper dans la même bassesse pour remettre les idées en place à Jean Ping. Dans ses envolées verbales qu’on lui connait, le candidat malheureux à la présidentielle de 2016 a déclaré que : «la bande à Sylvia qui a pris le pouvoir en remplacement de la bande à Fargeon (allusion faite à Brice Laccruche Alihanga, ancien directeur de cabinet du président de la République).

A la différence de ce dernier, Sylvia Bongo Ondimba qui a voulu lever le niveau parle plutôt de : «La bande à Sylvia : #Les Femmes». Un message certes court, mais ô combien profond. Pour elle, loin de gérer le pouvoir en sous-main comme le prétend Jean Ping, la première dame du Gabon délimite son champ d’action autour de la femme gabonaise.

Militante acharnée et dévouée à la cause féminine, elle s’est toujours montrée préoccupée par tout ce qui touche à la femme gabonaise. A travers la Fondation éponyme, elle a fait de cette dernière son Cheval de bataille. Aux côtés du gouvernement, elle vient d’œuvrer en faveur de la sensibilisation des femmes sur ses droits. Tout comme en octobre dernier, elle s’est personnellement impliquée dans la vaste campagne de dépistage et de prise en charge des cancers féminins.

Quoi de plus normal pour celle-là qui reste déterminée aux côtés de son époux pour le bien-être de la femme gabonaise.

Une sortie qui a fait réagir un universitaire de la place. «C’est une réaction à la fois, élégante, d’une profonde hauteur et surtout une grande leçon de choses à l’endroit de Jean Ping qui voit derrière tout le monde sauf lui-même les responsables du fait qu’il ne soit pas à la place d’Ali Bongo au palais du bord de mer», lance-t-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Lutte contre les violences faites aux femmes : Le Gabon réaffirme son engagement.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *