International Société

Il serre dans ses bras, la meurtrière de son frère

Libreville, Samedi 5 octobre 2019 (Infos Gabon) – Une ancienne policière américaine qui a abattu son voisin dans son propre appartement à Dallas, a été condamnée à 10 ans de prison pour meurtre.

« Je vous aime en tant que personne et je ne vous souhaite rien de mal ». C’est ce que Brandt Jean, frère de sa victime, lui a déclaré avant de demander la permission de lui faire un câlin. Tous les deux sont restés dans les bras l’un de l’autre pendant des dizaines de secondes dans un moment chargé d’émotion.

En 2018, Amber Guyger, jeune femme de 31 ans, a soutenu qu’elle avait tué Botham Jean, 26 ans, après avoir cru à tort qu’elle était dans son propre appartement et qu’il était un intrus. Au cours d’un procès tendu de sept jours, Guyger a admis qu’elle avait tiré sur « un homme innocent ».

Les procureurs l’ont accusée d’avoir fait irruption dans l’appartement de Jean et de lui avoir tiré dessus alors qu’il était assis sur son canapé.

Jean, originaire de l’île de Sainte-Lucie, dans les Caraïbes, travaillait comme comptable dans la société de services financiers Pricewaterhouse Coopers (PwC) au moment de son décès.

Guyger, qui a servi dans la police pendant quatre ans, n’a pas témoigné à l’audience de détermination de la peine, qui comprenait des témoignages des parents et amis de Jean chargés d’émotion.

Son père, Bertrum, a pleuré en décrivant la douleur qui a suivi le meurtre.

« Comment avons-nous pu perdre Botham, un si gentil garçon ? Il a fait de son mieux pour mener une vie honnête. Il aimait Dieu. Il aimait tout le monde », a-t-il dit au jury.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi « Ali Bongo sera candidat à sa réélection », Brice Laccruche Alihanga

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *