Economie

Le 15ème Colloque Mondial des Régulateurs se tient à Libreville

Libreville, Lundi 8 Juin 2015 (Infos Gabon) – Près de 1000 délégués sont attendus à Libreville, la capitale gabonaise, pour le 15ème colloque mondial des régulateurs. En marge de cette rencontre, le Président de l’Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP), Lin Mombo a expliqué vendredi 5 juin à la presse, les différents enjeux qu’il poursuit, notamment une utilisation généralisée du mobile mais s’appuyant sur une réglementation ciblée.

Libreville abrite à partir de demain 9 jusqu’au 11 juin, au centre des conférences du stade de l’amitié d’Angondjé, le 15ème Colloque Mondial des Régulateurs (GSR). Ces assises organisées par l’Union Internationales des Télécommunications (UIT) en partenariat avec l’ARCEP, verront la participation effective de 1000 délégués en provenance des quatre coins du monde entier, lesquels vont débattre sur les questions en rapport avec la régulation. Le thème principal choisi étant : « Attention à la fracture numérique ! Mesure d’incitation réglementaire visant à concrétiser le potentiel numérique ».

Pour le Président de l’ARCEP, cette levée, la 2ème du genre en Afrique, va donner l’opportunité aux participants mieux à la communauté des régulateurs « d’épouser de lignes directrices relatives aux meilleures pratiques visant à faciliter l’adoption et l’utilisation généralisée des applications et services sur le mobile par l’intermédiaire d’une réglementation ciblée ».

Par ailleurs, Lin Mombo a rappelé qu’il s’agit là pour le Gabon, via l’ARCEP qui aura à charge de veiller scrupuleusement au respect par les régulateurs des mesures qui seront prises, de conforter le Gouvernement dans sa politique de développement de l’économie numérique qui demeure un puissant levier de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

A la fin, M. Mombo a mentionné que la tenue au Gabon de ce 15ème Colloque Mondial des Régulateurs est le couronnement du pays en tant que seul en Afrique centrale à disposer d’un niveau infrastructurel stable avec notamment deux points d’atterrissement international, à savoir : SAT3 et l’ACE.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *