Economie

« Le Gabon a des gages de la résilience de son économie malgré la décroissance du secteur pétrolier », Régis Immongault

Libreville, Mardi 20 Octobre 2015 (Infos Gabon) – Invité dimanche dernier de l’émission ‘’la matinale’’ de Radio Gabon et Gabon télévision, le Ministre gabonais du Développement Durable, de l’Economie de la Promotion des Investissement et de la Prospective, Régis Immongault a présenté la vision de son département ministériel à partir des déterminants pour diversifier d’avantage l’économie gabonaise en pleine restructuration pour réaliser son émergence.

Régis Immongault a expliqué qu’au cours des six (6) dernières années, le Gabon a opéré des mutations positives qui sont porteurs de croissance, notamment dans l’Agro-industrie, l’économie du bois sous-tendue par la décision prise par le Président de la République d’interdire l’exportation des grumes, le secteur minier, le commerce, la communication, etc.

A la longue, il a relevé que la croissance impulsée entre 2009 et 2014 de l’ordre de 5,9% reste le détonateur de l’essor actuel du secteur hors pétrole. Seulement, le Ministre regrette que ladite croissance ne soit totalement inclusive pour parvenir à la prospérité partagée. De plus, le Gabon se doit de disposer d’un capital humain pour les fondements essentiels au développement recherché, et il faut prendre des mesures salvatrices pour maintenir la dynamique impulsée depuis 2009. « C’est cela que nous faisons aujourd’hui », a-t-il indiqué.

Et de poursuivre : « Les efforts ont été faits dans le domaine routier pour faciliter les flux commerciaux, nous sommes en train de résoudre ces problèmes qui vont booster l’économie gabonaise. Pour que les industries s’installent, il faut une énergie bon marché, pour que le complexe métallurgique de Moanda fonctionne, il faut de l’énergie disponible ».

Pis, Régis Immongault a salué l’avènement d’autres grands projets pour l’amélioration des conditions de vie des populations, specifiquement la lutte contre le chômage avec la Zone Economique Spéciale de Nkok, le complexe minier de Moanda, et le programme Graine pour freiner les importations alimentaires qui demeurent chaque année un gouffre pour le gouvernement de la République.

FIN/INFOSGABON/OS/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *