Economie

L’expo Milan 2015, plateforme promotionnelle de l‘agriculture gabonaise

Libreville, Vendredi 31 Juillet 2015 (Infos Gabon) – Le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba a fait personnellement, jeudi 30 juillet 2015, le déplacement de l’exposition universelle de Milan édition 2015, qui se déroule dans la ville éponyme de l’Italie où a été célébrée la journée Gabon de cette plateforme promotionnelle internationale.

« L’exposition universelle est l’occasion pour chaque pays qui y prend part de faire la promotion économique, culturelle et de bien d’autres secteurs… il fallait y être présent pour montrer aux yeux du monde le souci qui est le notre de sortir le Gabon de la dépendance alimentaire », a dit le chef de l’Etat gabonais après la visite du stand Gabon.

Le thème de l’exposition étant en rapport avec la sécurité alimentaire, le Président de la République a décliné l’ambition du pays de présenter ‘’les projets qui vont faire du Gabon un exportateur net des denrées alimentaires’’.

A signaler que 25 millions de visiteurs sont attendus à l’expo Milan, forte de 189 pays exposants dont le Gabon. Aussi, Ali Bongo Ondimba a-t-il renchéri, ‘’nous avons des terres, des conditions éco-agronomiques… quand on a l’ambition, la foi, les conditions agro-climatiques, rien ne peut empêcher le développement de ce secteur, et les projets importants tel que Graine sont une première réponse à la transformation de note pays sur le plan agricole et de la sécurité alimentaire’’.

Il est justement prévu pour ce projet la mise à disposition de 200 000 ha pour augmenter la production et créer des emplois y relatifs. Ainsi 2000 entrepreneurs devraient naître en zone rurale.

Les partenariats public-privé sont aussi souhaités par le Président Ali Bongo Ondimba. ‘’ A travers notre politique volontariste, nous voulons ainsi avoir des investisseurs qui viennent pour développer avec nous le Gabon’’, a-t-il dit.

Non sans souligner que ‘’ notre politique volontariste tient compte des impératifs de préservation de l’environnement, du développement durable’’. En outre, a-t-il confié, ‘’ notre taux de déforestation est l’un des plus faible au monde. Il ne dépasse pas 1%’’. De même, la lutte contre le braconnage et la loi sur le développement durable sont au service du développement durable.

Au Gabon, a encore argué Ali Bongo Ondimba, des réformes technologiques dont l’e- visa (visa électronique), favorisent désormais l’obtention rapide des visas (72 h) pour les investisseurs étrangers.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *