Economie

Lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme : Un plan d’action pour le Gabon !

Libreville, Lundi 27 Juillet 2015 (Infos Gabon) – Tel est l’objectif que devrait atteindre l’atelier tenu à Libreville du 20 au 24 juillet 2015 sous l’égide du Groupe d’Action Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Centrale (GABAC) représenté par M. Saturnin Bitsy.

Les travaux de l’atelier sur le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme ouvert le 20 juillet 2015 se sont poursuivis jusqu’au 24 juillet 2015.

Ce tour de table convoqué par le GABAC (Groupe d’Action Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Centrale) avait pour objet de donner la latitude aux experts de s’imprégner des projets réalisés par le Gabon par rapport aux lacunes décelées lors de l’évaluation mutuelle intervenue en 2012.

Eulalie Mboza épouse OMANDA, membre de l’ANIF (Agence Nationale d’Investigations Financières) du Gabon, a précisé que le GABAC est venu assister le Gabon dans cette démarche qui conduit à l’amélioration du dispositif de lutte contre les maux qui freinent le développement économique du pays, et partant, la bonne gouvernance et l’assainissement des finances publiques.

« Aujourd’hui, nous avons revu ensemble l’accord d’évaluation mutuelle avec le GABAC qui a profité de l’occasion pour nous rappeler les dispositions de son manuel de procédure », a lancé Eulalie Mboza, épouse OMANDA qui a terminé en relevant que le plan d’action du Gabon de suivi évaluation sera rédigé pour qu’à la date fixée, le Gabon puisse être évalué par la commission technique du GABAC.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *