Politique

Présidentielle 2016 au Gabon : Ali Bongo confirme sa volonté de changer le Gabon à Lambaréné

Libreville, Dimanche 15 Août 2016 (Infos Gabon) – Dans la ville du Docteur Schweitzer comme à Ndjolé et à Fougamou, le candidat de la majorité républicaine, Ali Bongo s’est engagé à impulser le progrès social et économique.

Ali Bongo Ondimba a poursuivi son périple électoral hier dimanche par la province du Moyen-Ogooué après le grand meeting de lancement de cette campagne au stade d’Angondjé dans la commune d’Akanda. Ce sont les localités de Ndjolé, Fougamou et Lambaréné qui ont eu le bonheur de recevoir le candidat président. C’est dans la ferveur et l’enthousiasme délirant que ces populations ont manifesté leur attachement indéfectible à leur champion.

Dans la ville carrefour de Ndjolé, comme à son habitude, le candidat a communié avec les laborieuses populations notamment avec les commerçantes du marché. Il a devisé joyeusement avec ces braves dames en leur promettant une amélioration de leurs conditions par la politique de l’égalité des chances qu’il entend implémenter pour son second septennat.

Le détour fait dans un dispensaire à Fougamou et la visite à l’hôpital Schweitzer ont donné l’occasion au président sortant d’échanger avec le personnel médical et décliner sa vision de doter tous les centres médicaux de médicaments. L’accès de tous les citoyens aux soins de santé et surtout à l’assurance maladie par la CNAMGS a été réitéré.

A Lambaréné, c’est une foule de 10 000 personnes qui est venue écouter Ali Bongo Ondimba dérouler son projet de société « changeons ensemble ». Dans son adresse, il s’est montré particulièrement préoccupé par la situation de précarité dans laquelle croupissent des populations gabonaises qui « souffrent, qui sont dans une situation difficile et qui sont encore dans la précarité ou au chômage ».

Il a appelé ses concitoyens à se mobiliser et faire le bon choix, le jour du scrutin. « Ce jour-là, vous aurez à faire deux choix : vous aurez le choix de la catastrophe, le choix du malheur, le choix de la désolation : ce choix là c’est de voter pour l’un des 13 qui m’affrontent moi tout seul (…) qui sont des candidats de la marche arrière, qui ne voient pas devant mais derrière.(…) Moi, j’ai un autre choix, c’est le choix que vous allez préférer, c’est le choix du Gabon qui avance ».

Ali Bongo Ondimba a fustigé ses détracteurs, candidats de l’opposition, en appelant les Gabonais à être « virulent » face à « ces vendeurs d’illusions » qui ont le visage des « privilégiés qui veulent aller jusqu’au bout de leurs avantages et retrouver le temps où tout était pour eux et rien pour vous » s’ils veulent éviter de se réveiller en plein « cauchemar », le 28 août au matin.

FIN/INFOSGABON/PM/2016

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *