International

Tchad:La feuille de route du Conseil militaire de transition

Libreville, Mardi 27 Avril 2021 (Infos Gabon) – Au cours d’une adresse ce mardi à la Nation, le général de corps d’armée, Mahamat Idriss Deby annonce l’organisation d’un dialogue national inclusif, d’élections générales, la mise en place d’un Conseil national de transition et d’un gouvernement d’union.  

Une semaine après sa désignation à la tête du Conseil militaire de transition (CMT) au Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno a brisé silence. Le général de corps d’armée s’est adressé ce mardi après-midi à la Nation. Au cours de cette prise de parole publique, il a tenu d’entrée de jeu à expliquer les raisons ayant poussé l’armée à prendre le pouvoir, à la suite de la disparition du Maréchal Idriss Deby Itno. « Face à ce péril qui menace encore le Tchad, qui est à nos frontières et qui pourrait compromettre gravement l’avenir de la Nation, les Forces de défense et de sécurité ont pris leurs responsabilités devant l’histoire et le peuple. Les hauts dignitaires de nos forces de défense et de sécurité n’ont pas eu d’autre choix que d’emprunter la voie qui s’imposait à tous dans ce contexte exceptionnel d’un chaos généralisé annoncé et d’implosion du pays », a-t-il indiqué. Il a par la suite rappelé à ses compatriotes que l’organe qu’il dirige entend assumer ses responsabilités jusqu’au terme de la transition censée durer dix-huit mois. « Le Conseil militaire de transition n’a pas d’autre objectif que d’assurer la continuité de l’État, la survie de la nation et d’empêcher de sombrer dans le néant, la violence et l’anarchie. Les membres du CMT sont des soldats qui n’ont d’autre ambition que celle de servir loyalement et avec honneur leur patrie », a-t-il indiqué.

L’agenda du Conseil militaire de transition prévoit en bonne place la mise en place d’un gouvernement dit de réconciliation nationale ; l’organisation d’un dialogue national inclusif destiné à ramener la paix et la stabilité au Tchad et l’organisation d’élections « démocratiques, libres et transparentes dans les meilleurs délais ». Le Conseil national de transition, « représentatif de toutes les provinces et de toutes les forces vives de la Nation » annoncé aura pour mission de « permettre l’accompagnement législatif de l’action gouvernementale et de donner au pays les bases d’une nouvelle Constitution ». Dans son adresse, Mahamat Idriss Deby n’a pas manqué d’inviter les Tchadiens à s’abstenir de casser. « Aucun État ne peut prospérer dans un environnement marqué par le désordre, l’anarchie et le chaos. Aucun pays ne peut avancer sur le chemin du progrès si la haine est le pain quotidien de ses filles et de ses fils », a-t-il souligné.

Toutefois, le chef du CMT n’a pas fait allusion aux manifestations sanglantes qui secouent depuis ce matin plusieurs localités du pays. A l’appel de l’opposition et de la société civile, des jeunes gens ont investi les rues pour dénoncer le Conseil militaire de transition et la France. Un bilan provisoire fait état de trois morts et de nombreux blessés.

FIN/INFOSGABON/SM/2021

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *