Economie

Transgabonais : Le coup de pouce de la BAD

Libreville, Samedi 28 Décembre 2019 (Infos Gabon) – La Banque africaine de développement (BAD) vient de décider du déblocage d’un prêt de plus de 91 milliards de F destinés au financement de la construction de la phase 1 du Projet d’appui au secteur des infrastructures.

Les dernières assises du Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) tenues le 19 décembre dernier se sont achevées sur l’accord d’un prêt de 91,834 milliards de F au Gabon.

Cette enveloppe servira au financement de la phase 1 du Projet d’appui au secteur des infrastructures (PASIG) portant sur la construction et le bitumage de l’axe Ndendé-Doussala, long de 49 km et du pont frontalier sur la rivière Ngongo entre les République gabonaise et congolaise.

Ces financements serviront aussi à la construction et au bitumage de 21 km de voirie à Libreville. Pour la BAD, ces financements visent à soutenir un projet dont la finalité est de relier deux pays par une infrastructure de qualité.

« En contribuant aux efforts visant à relier le Gabon et le Congo par une infrastructure routière pérenne, praticable en toute saison, le projet permettra à la Banque de consolider son rôle d’accompagnement dans la mise en œuvre du Plan directeur consensuel des transports en Afrique centrale adopté en janvier 2004 », souligne Racine Kane, directeur général adjoint de la Banque pour la région d’Afrique centrale.

«Cette nouvelle opération est une réponse concrète qui permettra de relier le sud du Gabon au Transgabonais. C’est un projet inclusif qui concernera quelque 100 000 habitants, dont plus de la moitié sont des femmes», a lancé Robert Masumbuko, représentant-pays de la Banque africaine de développement au Gabon.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Julien Nkoghé Bekalé plébiscité à l’Assemblée Nationale

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *