Politique

Tribune politique: Sur les ruines du sérieux de la classe politique gabonaise

Libreville, Mercredi 9 Octobre 2019 (Infos Gabon) – Dans l’euphorie de la présence du Président de la République Ali Bongo Ondimba au stade de Nzeng Ayong, nous avons oublié de relever que presque tous les analystes politiques, journalistes et même essayistes, s’étaient complètement trompés en prédisant une candidature de Brice Laccruche Alihanga.

Ils avaient tous dit que la tournée du Directeur de cabinet était une pré-campagne présidentielle. Le DC d’Ali Bongo Ondimba, a régulièrement été vilipendé à tort, pour avoir simplement porté avec faste, le message d’Ali Bongo Ondimba. 

Cette grille de lecture biaisée qui nous a été servie pendant des semaines, parfois par des hommes et des femmes, considérés comme des universitaires crédibles, a orienté l’opinion nationale de ces derniers jours, jusqu’à ce qu’Ali Bongo lui-même recadre les choses lors du meeting de clôture de la tournée de son Directeur de cabinet : « Je suis là et je resterai là ».

Comment des hommes et des femmes censés éclairer notre société, se sont-ils aussi lourdement trompés? C’est évidemment la fin du talisman politique qui pouvait prédire l’avenir de notre cité. La moindre des choses pour ces politiques, analystes et journalistes de ténèbres (faux prophètes), serait de présenter leurs excuses, au nom de l’honnêteté intellectuelle, qu’ils sont présumés avoir.

Par Gabriel Bohnn, Observateur de la vie politique gabonaise

FIN/INFOSGABON/GB/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / L’épiphanie politique d’Ali Bongo Ondimba : “je suis là”

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *