International

Burkina : Une marche des syndicats réprimée

Libreville, Lundi 16 septembre 2019 (Infos Gabon) – La marche organisée par une vingtaine d’organisations syndicales et de la société civile le 16 septembre a été dispersée par les Forces de sécurité au gaz lacrymogène, à Ouagadougou, car considérée illégale.

Cette manifestation avait été déclarée non autorisée par la mairie de Ouagadougou et le gouvernement. Mais pour les organisateurs, elle a été considérée comme légale et respectant tous les textes légaux.

Alors que les manifestants s’organisaient pour entamer la marche, elle a été finalement dispersée par les forces de sécurité chargées de gaz lacrymogène.

Après des courses-poursuites dans les rues de Ouagadougou, les manifestants se sont retrouvés à la Bourse du Travail pour un meeting. Pour l’heure, aucun bilan n’est disponible par rapport au nombre de blessés.

Pour rappel, organisée par une vingtaine d’organisations de la société civile et des syndicats, la marche de ce 16 septembre 2019, additionnée à une grève de 24 heures, s’étend sur l’ensemble du territoire burkinabè.

Elle vise à dénoncer la gouvernance actuelle du Burkina, des crimes économiques, la mauvaise gestion de la crise sécuritaire et exiger le départ des forces armées étrangères du territoire burkinabè.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Régularisation administrative pour 1000 agents

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *