Economie Environnement

Certification du bois au Gabon : Tout le monde en règle en 2022

Libreville, Vendredi 28 Juin 2019 (Infos Gabon) – Cette mesure vise à mieux préserver les forêts de la coupe sauvage et de l’exploitation illégale.

Les acteurs du secteur forestier au Gabon ont jusqu’en 2022 pour certifier leurs exploitations. A défaut, elles se verront interdites de toute activité. Ainsi, en a décidé le gouvernement qui somme tout le monde à se conformer.

A l’occasion de la deuxième édition du Gabon Woods Show, organisée du 24 au 26 juin dernier au Jardin botanique de Libreville, Lee White, ministre des Forêts, de la Mer et de l’Environnement, en a fait l’annonce. Cette décision part d’un constat amer.

Selon les statistiques, sur la pléthore d’entreprises forestières en activité au Gabon, seules trois d’entre elles sont actuellement certifiées Forest Stewardship Council (FSC).

Pour les autorités gabonaises, la certification constitue la meilleure solution pour mettre les forêts à l’abri de l’exploitation anarchique et garantir une exploitation durable. «Une solution efficace contre l’exploitation illégale des forêts, en ce qu’elle permet d’atteindre les objectifs de développement durable», a indiqué Bertin Tchikangwa, représentant pour l’Afrique centrale de FSC.

De leur côté, les exploitants se plaignent des charges financières assez exorbitantes liées à la certification. «Cela peut aller du simple au triple. Pour les petits permis, c’est très coûteux et même difficile à réaliser», dénonce Françoise Van de Ven, déléguée générale de l’Union des forestiers industriels du Gabon et aménagistes (UFIGA).

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Forêts : Le bien fondé de la certification

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *