Politique

Crise post-électorale au Gabon : Les religieux interpelés

Libreville, Mercredi 4 Janvier 2016 (Infos Gabon) – Le Rassemblement des Républicains Indépendants (RRI) invite les religieux à s’impliquer pleinement au retour de la paix et du vivre-ensemble au Gabon.

La résolution de la crise actuelle que traverse le Gabon depuis la présidentielle du 27 août 2016 ne saurait être possible sans que la communauté religieuse ne joue sa partition. C’est du moins ce qui ressort du vœu formulé la semaine dernière par Thierry Alain Moukwangui Madoungou. Il est le président du RRI.

Prenant la parole la semaine dernière à Libreville, le président du Rassemblement des républicains indépendants (RRI) a demandé aux religieux de trouver des voies et moyens de sortie du climat de tension qui secoue le Gabon depuis plusieurs mois. Les dirigeants de cette formation politique font ainsi observer que le pays est animé par «une escalade verbale jamais égalée» qui a entrainé des divisions au sein du corps social.

«J’invite humblement l’ensemble des ministres et représentants de Dieu à sortir de leur réserve et à s’investir pleinement dans la résolution pacifique de cette crise», a lancé Thierry Alain Moukwangui Madoungou.

Loin d’avoir des relents partisans, l’orateur explique que sa démarche qui se veut «libre», est guidée par «la volonté de sauvegarder la paix, de privilégier l’intérêt général et de protéger le grand nombre».

Le président du RRI reste convaincu qu’une réelle implication des ministres du culte dans cette crise va permettre de taire tous les antagonismes et ramener les protagonistes à la raison. Selon lui, le Très Haut reste la voie de salut idéale.

«Il est de la responsabilité des ministres du culte en tant que conducteurs d’âmes, de ramener la paix et l’amour dans les cœurs des hommes à eux confiés par Dieu. Dieu le Tout-puissant reste le seul et unique capable de toucher les cœurs des individus et de ramener la paix entre eux», affirme-t-il.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *