Economie

Croissance : Le Gabon vers le bout du tunnel

Libreville, Dimanche 5 Mai 2019 (Infos Gabon) – Le pays d’Ali Bongo Ondimba poursuit inexorablement sa marche vers une sortie de crise qui ne saurait plus durer.

En rendant, il y a quelques jours, les conclusions de sa dernière mission d’inspection sur les réformes économiques en cours au Gabon, la délégation du Fonds monétaire international (FMI) a laissé entrevoir des hirondelles qui annoncent le printemps.

Le chef de mission de l’institution de Bretton Woods, Boileau Yeyinou Loko, qui est allé faire le point de ses travaux avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a laissé entendre que le pays d’Ali Bongo Ondimba était sur la bonne voie dans ses efforts de juguler la crise actuelle, née du choc pétrolier de 2014.

«Ce que l’on peut retenir, c’est que l’économie gabonaise se porte bien et beaucoup de progrès ont été réalisés», a-t-il relevé. La nouvelle a de quoi donner du baume au cœur et remonter le moral au moment où le Gabon mène depuis juin 2018 ces réformes économiques ambitieuses et courageuses, les premières de son histoire.

Au sortir du Conseil des ministres de juin 2018, le gouvernement a décidé de la suppression de la prise en charge de salaires des présidents des Conseils d’administration des sociétés et établissements publics, de la diminution du nombre des agences, de la mise systématique à la retraite des personnes ayant atteint l’âge limite, de la suppression des doubles perceptions de rémunération par les agents publics, du gel des recrutements à la Fonction publique pour une durée de trois ans, de la réduction de certains salaires et de la suspension de l’achat des véhicules administratifs trop onéreux.

Jugées «impopulaires» par une certaine opinion, ces mesures qui ont pour dénominateur commun la réduction du train de vie de l’Etat permettent aujourd’hui de faire des économies substantielles qui permettront de pouvoir relancer la croissance et créer l’emploi.  

Prenant au dépourvu les pourfendeurs de ces réformes, le FMI projette  un Produit intérieur brut (PIB) de l’ordre de 3,9% en 2019 après l’embellie enregistrée  en 2018 de  2,8 %. «Si les réformes mises en œuvre ces derniers mois au Gabon n’expliquent pas elles-seules bien entendu le retour de la croissance qui reste tributaire des cours mondiaux des matières premières, en particulier du pétrole, elles ont en revanche un effet d’accélération et d’amplification».

Ces propos d’un économiste du Fonds monétaire international sonnent comme un véritable K.O. assené à tous ceux qui ont prédit l’apocalypse au Gabon. Car, quoi qu’on dise, des hirondelles planent déjà dans le ciel gabonais.

«Le Gabon se porte bien. Toutefois, nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers. Nous devons plutôt redoubler d’efforts», avait alors indiqué Jean-Marie Ogandaga, ministre gabonais de l’Économie.

FIN/INFOSGABON/SM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Conjoncture : Le Gabon a traversé la zone de turbulences

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *