Politique

Gabon : Ali Bongo Ondimba redistribue les cartes

Libreville, Mardi 22 Août 2017 (Infos Gabon) – Le président de la République a nommé lundi un gouvernement d’ouverture avec l’entrée de plusieurs opposants.

Le suspense est levé et la rumeur est retombée. Après plusieurs semaines d’attente, de pronostics et de supputations, le gouvernement post-dialogue politique est connu. Premier constat : l’entrée remarquée de grandes figures de l’opposition et le retour du poste de vice-président de la République qui n’existait plus depuis 2009.

Pierre Claver Maganga Moussavou, ancien candidat à l’élection présidentielle et vice-président du dialogue politique au nom de l’opposition, a été porté au poste de vice-président de la République. René Ndemezo’o Obiang, coordinateur de la campagne de Jean Ping lors de la présidentielle de 2016 et également vice-président du dialogue politique, a été porté au poste de président du Conseil économique et social (CES).

Bruno Ben Moubamba n’est plus vice-Premier ministre, mais devient ministre d’Etat, ministre de l’Habitant de la ville et de l’Urbanisme. Patrick Eyogo Edzang, cadre de l’Union nationale (UN), un parti politique de l’opposition dirigé par Zacharie Myboto, fait son entrée comme ministre de l’Eau et de l’Énergie. Estelle Ondo, démissionnaire de l’UN, quitte les Forêts pour conduire la Logistique et les Transports.

Emmanuel Issoze Ngondet a été reconduit dans ses fonctions de Premier ministre, chef du gouvernement. Ali Bongo Ondimba a également renouvelé sa confiance à Etienne Massard Kabinda Makaga qui reste ministre aux Affaires présidentielles chargé de la Défense nationale. Alain-Claude Bilie By Nze, toujours ministre d’Etat, augmente en grade en devenant ministre de la Communication, de l’Économie numérique, de la Culture, des Arts et des Traditions, chargé de l’Education populaire et de l’Instruction civique, Porte-parole du gouvernement.

Régis Immongault a été reconduit comme ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement. Jean-Marie Ogandaga garde le ministère de la Fonction publique, de la Modernisation du service public, chargé de la Réforme de l’Etat. Alors que Mathias Otounga Ossibadjouo quitte le Budget et les Comptes publics pour les Sports, le Tourisme et les Loisirs. Il laisse son fauteuil à Jean-Fidèle Otandault qui était jusque-là Directeur Général du Budget et des Finances Publiques.

Biendi Maganga Moussavou reste quant à lui ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Entrepreneuriat national et de l’Insertion des jeunes. Guy Maixent Mamiacka se voit confier le fauteuil de ministre délégué auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, chargé des Affaires foncières et de l’Urbanisme public.

Parmi les sorties remarquées, celle de Nicole Assélé qui était jusque-là ministre de la Jeunesse et des Sports. Florentin Moussavou quitte aussi le gouvernement et laisse le ministère de l’éducation nationale à Nadine Patricia Anguilet épouse Obame qui était Proviseur du Lycée Catholique Immaculé Conception. Eloi Nzondo quitte le ministère du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle au profit de Carmen Ndaot.

Ce nouveau gouvernement est également marqué par plusieurs sorties, plusieurs entrées et de nombreuses mutations.

La liste complète du nouveau gouvernement 

Ministre d’État, ministre de la Famille, de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Paul Biyoghé Mba
Ministre d’État, ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Jean Pierre Oyiba
Ministre d’État, ministre de l’Habitant et de l’Urbanisme, Bruno Ben Moubamba
Ministre d’État, ministre de la Forêt, de la Mer et de l’Environnement, Pacôme Moubelet-Boubeya
Ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Guy Bertrand Mapangou
Ministre d’État, ministre de la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzi
Ministre d’État, ministre de la Communication, ministre de l’Économie numérique, de la Culture, des Arts et des Tradition, chargé de l’Education populaire et l’Instruction civique, Porte-parole du gouvernement, Alain-Claude Billie-By-Nze
Ministre d’État, ministre de la Justice, Chargé des Droits humains, Francis Nkea Ndzigue
Ministre d’État, ministre du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault
Ministre de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement, Régis Immongault Tatangani
Ministre des Affaires présidentielles et de la Défense nationale, Etienne Massard Kabinda Makaga
Ministre des Transports et de la Logistique, Estelle Ondo
Ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Entrepreneuriat national et de l’Insertion des Jeunes, Biendi Maganga Moussavou
Ministre de la Promotion des Investissements privés, du Commerce et de l’Industrie, Madeleine Berre
Ministre de l’Eau et de l’Energie, Patrick Eyogo Edzang
Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger, Noël Nelson M’Essone
Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Carmen Ndaot
Ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles, chargé de la Mise en œuvre des Actes du Dialogue politique, Blaise Louembe
Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du programme Graine, Yves-Fernand Manfoumbi
Ministre des Mines, Christian Magnagna
Ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambourouet
Ministre de la Fonction publique, de la Modernisation du service public, chargé de la Réforme de l’Etat, Jean-Marie Ogandaga
Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement local, Lambert-Noël Matha
Ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguilet épouse Obame
Ministre des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo
Ministre délégué auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, chargé des Affaires foncières et de l’Urbanisme public : Guy Maixent Mamiacka
Ministre délégué auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, chargé de la Décennie de la femme, de l’Egalité des chances et de l’Investissement humain, Clotilde Chantal Mboumba Moueli
Ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre de la Famille, de la Protection sociale et de la Solidarité nationale, Jonathan Ndoutoume Ngome
Ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre des Infrastructures, des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Anicet Mboumbou Miyakou
Ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre de l’Economie numérique, de la Culture et des Arts et Traditions, chargé de l’Instruction civique, Porte-parole du gouvernement, Chantal Akossou
Ministre délégué auprès du ministre d’État, ministre du Budget et des Comptes publics, Irène Patricia Boussamba
Ministre délégué auprès de l’Économie, de la Prospective et de la Programmation du développement, Edwige Beta Essougou
Ministre délégué après du ministre de la Promotion des investissements privés, du Commerce et de l’Industrie, Irène Lindzondo
Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger, Sylvie Léocadie Nzaou
Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale, chargé des Gabonais de l’étranger, Placide Ndong Meye
Ministre délégué auprès du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage, chargé du programme Graine, Patricia Taye
Ministre délégué auprès du ministre de l’Éducation nationale, Joseph Moundziegou.

FIN/INFOSGABON/SM/2017

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *