Politique

Gabon : Ali Bongo reçoit le « Document de Politique Nationale de la Jeunesse »

Libreville, 27 février 2013 (Infos Gabon) – L’ONU a souvenance de ce qui s’était tenu en septembre 2011, un Forum national sur la jeunesse qui répondait à une promesse de campagne de l’actuel Chef d’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba dont l’ambition est de « développer l’autonomie des jeunes, c’est-à-dire leur capacité de pouvoir assumer intellectuellement et financièrement leur propre existence, tout en contribuant au développement du pays », ainsi l’a fort justement rappelé la présidente dudit forum, Marie-Françoise Dikoumba.

Ali Bongo avec le document à la mainA l’issue de ces assises, un comité de réflexion devant élaborer  un document de politique nationale de la jeunesse en répertoriant l’ensemble de ses préoccupations, avait été mis en place. Après plus d’un an de réflexion, celui-ci a rendu sa copie et l’a remise lundi au Président de la République au cours d’une cérémonie solennelle organisée au Palais présidentiel de Libreville.

« Ce matin m’a été remis le document-cadre de la Politique Nationale de la Jeunesse, au cours d’une rencontre placée sous le thème +Contrat de Partenariat pour une Jeunesse responsable+. Ce document, qui est le fruit d’une réflexion participative initiée lors du Forum National de la Jeunesse des 09 et 10 septembre 2011, vient concrétiser et sceller mon engagement politique en faveur de la jeunesse gabonaise », a déclaré le Président Ali Bongo Ondimba.

Et de poursuivre : « Avec ce document-cadre, j’ai conscience d’anticiper sur l’avenir de la Nation en valorisant le potentiel de changement et d’espérance dont vous êtes porteuses et porteurs pour un Gabon Émergent.

Le Chef de l’Etat a profité de l’occasion pour féliciter les auteurs de ce travail participatif, pour la qualité de la réflexion menée, pour leur engagement, leur détermination et leur esprit citoyen.

Dans ce rapport, sont répertoriés tous les problèmes qui minent la jeunesse, notamment le chômage, la délinquance juvénile, les grossesses précoces et le VIH/Sida. Soucieux de satisfaire aux besoins des jeunes, le Président de la République promet de veuiller sur la mise en application de ce rapport.

« La jeunesse est au cœur des objectifs et de la mise en œuvre du Plan Stratégique du Gabon Émergent que j’impulse de toutes mes forces. A cet effet, je veillerai moi-même à ce que cette ambition que nous partageons tous soit traduite dans les faits », a déclaré Ali Bongo Ondimba.

Et d’ajouter : « S’il est vrai que je reste convaincu que les jeunes africains peuvent changer le monde et doivent le changer, je suis tout autant certain que la jeunesse gabonaise jouera sa pleine partition pour contribuer de manière décisive à changer notre pays en vue d’en faire le Gabon Émergent auquel nous aspirons tous ».

Ali Bongo Ondimba, a pris la mesure des attentes des jeunes, et a enjoint le Gouvernement de donner une suite concrète à ce travail « la place des jeunes dans notre société doit être justement prise en compte. Il vous appartient aujourd’hui de traduire dans les faits l’ensembles de ses mesures en faveur des jeunes », a-t-il poursuivi.

Il a ensuite invité les uns et les autres à réfléchir déjà à l’entrée du Conseil national de la jeunesse au prochain mandat du Conseil économique et social dans le cadre du groupe Etat. Il a demandé aussi à ce que le gouvernement fasse diligence pour que l’institution naissante dispose d’un siège national à Libreville.

Pour Ali Bongo Ondimba, il est plus qu’urgent qu’une commission regroupant les représentations de la présidence de la République, les ministères compétents et les jeunes eux-mêmes soit mis en place pour la réorganisation du Conseil national de la jeunesse et ses restructurations afin de l’adapter aux exigences de l’émergence déclinées dans le document de politique nationale de la jeunesse.

Selon le Chef de l’Etat, il est plus qu’impérieux d’offrir aux jeunes « les moyens de pourvoir à leurs besoins, leurs droits, afin d’être capable d’assumer les fonctions politiques, économiques, sociales et citoyennes ».

Ali Bongo Ondimba a conclu son discours en interpellant les jeunes en ces quelques mots :

« Il faut que vous croyez en vous-même d’abord pour que le dessein que la Nation forme à votre endroit se réalise pleinement ».

FIN/INFOSGABON/PK/MM/2013

© Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *