Politique

Gabon : Des coalitions politiques et des dépenses somptuaires pour 2023

Libreville, Lundi 29 Avril 2019 (Infos Gabon) – Comme une odeur de jasmin au goût rance, la nouvelle d’une troisième coalition du patron de Démocratie Nouvelle montre qu’il est déjà enterré l’idée d’une prochaine candidature unique de l’opposition en 2023.

Difficile de ne pas revivre les souvenirs encore vivaces de la cohorte d’alliances et de mésalliances pour se rétrécir tardivement pour un candidat.

René Ndemezo’o Obiang songe à ce regroupement après le faux pas des législatives qui a fait vaciller son navire vers les eaux troubles de la démocratie. Ceux qui estiment partager la même vision que son parti se retrouveront pour conjuguer de facto une feuille de route dans l’ordre des priorités pour se mesurer et se positionner.

Ceux qui n’ont pas compris que les résultats d’octobre dernier étaient un test grandeur nature ont déjà raté le coche. Au lieu de tirer les leçons de cet échec, certains leaders ont pensé que le boycott les excuserait de leurs conflits pour se donner des airs subtils qui ne cadrent nullement avec la politique.

Ils n’ont pu proposer des clés indispensables, faute de moyens pour parcourir tout le territoire. Ils ne veulent pas d’une politique collective et nationale, ils se contentent de Libreville et de ses environs parce qu’ils sont versés dans le populisme. Ils s’imposent des oukases au lieu de mieux implanter leurs partis à travers le pays.

Ils n’ont pour seule alternative que la victoire à l’élection présidentielle ou l’enfer dans le pays. Or, faire de la politique, c’est des milliards à dépenser. Comment un citoyen lambda pourrait postuler à ce poste? Aucun plafonnement n’est respecté, les partis n’ont pas d’usines pour se prévaloir d’un financement privé.

La vraie menace qui pèse sur nos démocraties ne vient pas de la bipolarité entre le pouvoir et l’opposition, c’est plutôt le coût élevé de la politique, c’est l’inaction en politique, c’est l’absence sur le terrain et son corollaire des dissensions internes.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Le coup de gueule de Ndemezo’o Obiang à Ping

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *