Société

Gabon : Entre éthique et responsabilité pour un leader d’opinion

Libreville, Mercredi 20 Février 2019 (Infos Gabon) – Le Quartier Louis est un paradis pour les noceurs à Libreville (Gabon). On y revendique ses délices et ses attraits dans les plus profonds des entrailles où sourdent les décibels et les effluves pavoisées de lumières.

Toujours en ébullition, les résidences se transforment en véritable face noire de ces gens à la recherche du sensationnel. A des heures indues, les artistes s’emparent de cette atmosphère électrique, deviennent hyperactifs, trébuchent sur leurs mocassins ou ce qui en reste, vocifèrent des trémolos au point de confondre les étoiles du ciel et les maîtres de ce monde.

Ce qui est arrivé le samedi 16 février dernier au Quartier Louis, SHAN’L y est allée de sa version des faits. A la clé, le refus d’obtempérer pour un contrôle d’identité, puis des mots déplacés qui lui ont valu d’être  en garde à vue jusqu’à être présentée devant le procureur pour s’entendre dire le droit.

Quand on est sous l’emprise de ces petites joies, donnant des petites faiblesses, il faut s’arrêter et dire non. Une atteinte grave à la liberté d’expression, menaces, refus et autres nous laisse sans voix, il faut savoir faire un peu de pédagogie. La jeunesse n’est pas le frein qui pousserait d’agir sans se contrôler, sans se maîtriser. Sévir par l’exemple, cela aussi incitera les admirateurs à réfléchir par deux fois avant de sortir de la bouche quelques termes vindicatifs ou manifester un comportement déviant.

Entre éthique et responsabilité, chacun de nous doit se poser des bonnes questions pour l’avenir de nos enfants et des adultes que nous sommes sur la notion de ce qui est  bien, utile, acceptable : une vertu et ce qui nous rend responsables.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Shan’L aux mains de la justice

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *