Social

Gabon : GSEZ arrose Pleine Ayémé de pompes hydrauliques

Libreville, Lundi 10 Septembre 2018 (Infos Gabon) – Gabon Spécial Economic Zone vient d’offrir gracieusement 25 pompes hydrauliques aux populations de cette bourgade du département de Komo-Mondah.

Les populations de Pleine Ayémé peuvent désormais étancher leur soif à l’eau potable sans risque d’attraper des maladies hydriques. Dans un élan de solidarité, Gabon Special Economic Zone (GSEZ) a procédé, il y a quelques jours, à la livraison de 25 pompes hydrauliques à cette localité située à un jet de pierre de Libreville. Pour les bénéficiaires, cette action sociale va aider les habitants de cette bourgade de la province de l’Estuaire à juguler le problème d’eau potable qui se pose avec acuité.

«C’est un geste d’amour envers nous population d’Ayémé, parce que nous sommes restés longtemps sans eau, aujourd’hui, nous sommes soulagés, cette eau va nous permettre de bien vivre», a lancé Jean Bedel Mouléka, infirmier major en service  au dispensaire de Pleine Ayémé.

De leur côté, les bienfaiteurs, par la voix de Pertus Dacruz, directeur du projet de forage, ont tenu à rendre hommage aux autorités pour leur accompagnement dans la réalisation de ce projet d’une valeur de 275 millions de francs CFA entamé en février dernier.

«Nous venons de faire le tour de toutes les réalisations menées par le groupe Olam. Le constat est simple, ce sont des réalisations qui sont faites dans l’intérêt des populations pour les soulager du manque d’eau ressenti. Car, ces pompes sont une réponse des préoccupations posées par les populations à GSEZ Airport dans le cadre du projet de construction de l’aéroport»,  a déclaré   Gustave Poyo, préfet du département  de Komo- Mondah.

Certains habitants de la localité seront formés par la multinationale singapourienne à la maintenance des pompes.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : GSEZ le nouveau gestionnaire de l’aéroport de Libreville

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *