Economie Politique

Gabon : La Fonction publique à l’ère du pointage

Libreville, Jeudi 2 Août 2018 (Infos Gabon) – La mesure en vigueur depuis le 1er août 2018 vise à combattre efficacement le phénomène d’absentéisme au sein des différentes administrations.

C’est une ère nouvelle qui s’est ouverte mercredi avec l’entrée en vigueur du système de pointage au sein de la Fonction publique gabonaise. Annoncée le 30 juillet dernier par Ali Akbar Onanga Y’Obegue, ministre de la Fonction publique, ce nouveau système de contrôle des présences au travail des fonctionnaires et agents de l’Etat vise à lutter contre le phénomène d’absentéisme qui a fini par plomber la machine administrative.

Avec la nouvelle donne, la présence effective de ces derniers fera désormais l’objet d’un pointage quotidien sur le lieu de leur poste. A en croire le ministre de la Fonction publique, ce mode de vérification émane des «doutes légitimes» exprimés par les autorités gabonaises après la première phase de l’opération de mise sous bon de caisse des agents civils de l’Etat.

Ladite opération organisée du 17 au 24 juillet dernier a permis de démasquer plus de 6500 fonctionnaires fictifs. D’après Ali Akbar Onanga Y’Obegue, certains responsables au sein de l’administration étaient de connivence avec plusieurs de ces déserteurs.

«Soit en se laissant induire en erreur, soit en faisant preuve de légèreté en validant les dossiers des agents qui, en réalité, n’étaient pas présents au travail», a-t-il tenu à dénoncer. Les secrétaires généraux des ministères et directeurs centraux des ressources humaines (DCRH) ont été chargés de veiller à la stricte application de cette mesure.

«Nous avons indiqué que la période des réclamations est terminée pour l’opération de recensement. J’ai également indiqué aux secrétaires généraux et DRCH qu’il revient à chaque agent public qui n’a pas pu se manifester pendant cette période de retourner auprès de son ministère, auprès de son DCRH (…) Nous sommes sortis du traitement concernant le recensement et de sa période de réclamations», a précisé Ali Akbar Onanga Y’Obegue à l’issue d’une réunion avec secrétaires généraux des différents ministères.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Mise sous bons de caisse au Gabon : Ali Akbar Onanga Y’Obegue fait le point

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *