Semaine de l'exécutif

Gabon : La semaine de travail du PrA�sident Ali Bongo Ondimba

Libreville, 26 fA�vrier 2013 (Infos Gabon) a�� Le Chef de la��Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a reA�u le mercredi 20 fA�vrier dernier A� Libreville, la��Ambassadeur de Grande-Bretagne au Gabon, avec rA�sidence A� YaoundA�, Bharat Joshi.

Au menu de leur entretien : le suivi du forum commercial qui sa��est tenu A� Londres en novembre 2012, mais aussi la rA�cente crA�ation, par la Grande-Bretagne, da��un bureau commercial A� Libreville. Le PrA�sident gabonais et son hA?te ont examinA� les voies et moyens de dA�velopper cette structure et la rendre plus opA�rationnelle. Du point de vue de la��Ambassadeur anglais, le rA?le actif de ce bureau commercial pourrait amener les autoritA�s de Londres A� de nouveau mettre en place une reprA�sentation diplomatique au Gabon.

Avant de se quitter, le NA�1 gabonais et la��Ambassadeur Bharat Joshi se sont fA�licitA�s de la collaboration fructueuse entre la Grande-Bretagne et les sociA�tA�s pA�troliA?res basA�es au Gabon. Londres attribue chaque annA�e des dizaines de bourses autant dans le domaine spA�cifique du pA�trole que dans celui de la��environnement. Ces diffA�rentes formations viennent soutenir les efforts des deux pays qui militent plus que jamais pour une exploitation de la��or noir dans des conditions respectueuses de la prA�servation de la biodiversitA� et de la��A�cosystA?me indispensables A� la survie de la��humanitA� et A� la��A�quilibre de la planA?te.

Au cours de la deuxiA?me audience, la question portant sur les moyens A� mettre en A�uvre pour renforcer la coopA�ration bilatA�rale entre le Gabon et le Japon a A�tA� A� la��ordre du jour, puisque le PrA�sident de la RA�publique a reA�u une dA�lA�gation venue de Tokyo, introduite au palais par la��Ambassadeur japonais, Masao Kobayashi.

Le chef de la dA�lA�gation nipponne, le Dr Toshiko Abe, vice-ministre des Affaires parlementaires, sa��est entretenu avec le Chef de la��Etat gabonais sur des questions touchant plusieurs domaines, notamment celui de la��A�conomie.

Ils ont discutA� des pistes A� explorer pour rendre par exemple les liens commerciaux plus dynamiques. Le Gabon fournit dA�jA� au Japon du pA�trole, du manganA?se, du bois, entre autres produits, alors que le Japon est prA�sent au Gabon dans le secteur de la��automobile, des appareils industriels, du matA�riel A�lectromA�nager, etc.

Les relations diplomatiques entre les deux pays, dA�veloppA�es depuis 1968, se confortent A� travers une solide amitiA� entre les deux peuples, matA�rialisA�e notamment par des visites officielles de part et da��autre, A� la��instar de celle effectuA�e au Japon par le PrA�sident Ali Bongo Ondimba en octobre 2010.

Cette coopA�ration exceptionnelle a permis aux Gabonais de bA�nA�ficier du soutien du Japon dans plusieurs domaines dont voici quelques exemples : la santA�, avec des projets visant une meilleure prise en charge des personnes hospitalisA�es dans des structures comme celle de Nkembo ou encore le Centre national de gA�rontologie/gA�riatrie (CNGG) de MA�len ; la��A�ducation, A� la��exemple de la construction de trois salles de classe et la mise A� disposition da��A�quipements A�ducatifs A� la��Ecole publique de Plein-Ciel BissA�guA� ; la contribution nipponne au Programme d’adaptation en Afrique (AAP)-Gabon, mis en A�uvre par le Programme des Nations Unies pour le DA�veloppement (PNUD), dans le but de renforcer les capacitA�s institutionnelles pour une meilleure adaptation aux effets des changements climatiques en zone littorale gabonaise ; des formations donnA�es par des experts japonais pour permettre A� des dizaines de fonctionnaires gabonais da��acquA�rir les techniques de la��inventaire forestier.

Tokyo apprA�cie particuliA?rement les mesures prises par le Chef de la��Etat Ali Bongo Ondimba, par le truchement du pilier Gabon vert, de valoriser les ressources naturelles A� travers une protection accrue de la��environnement. Les Japonais sa��engagent A� apporter un appui appropriA� pour que cette vision soit porteuse non seulement pour le Gabon mais aussi pour toute la planA?te.

Le vendredi 22 fA�vrier dernier, Ali Bongo Ondimba, a pris une part active A� Malabo en GuinA�e Equatoriale, aux discussions Afrique-AmA�rique du sud, auxquelles ont participA� plusieurs Chefs da��Etats et de Gouvernements des deux pA?les. A cette occasion, le PrA�sident de la RA�publique a rA�itA�rA� la volontA� du Gabon A� poursuivre la diversification de ses partenaires.

Ces assises, les 3A?mes du genre aprA?s celles de septembre 2009 au Venezuela et de novembre 2006 A� Abuja au NigA�ria, A�taient la��occasion pour le NA�1 Gabonais de rA�itA�rer la��ambition du Gabon de diversifier ses partenaires et devenir une vraie puissance A�mergente en 2025.

Ces assises ont vu la participation de Chefs d’Etats et de Gouvernements de 54 pays africains et de 12 pays d’AmA�rique latine qui planchent sur le renforcement de la coopA�ration entre les deux continents.

Le Gabon entretient dA�jA� des relations avec plusieurs pays d’AmA�rique du Sud, notamment le BrA�sil, classA� parmi les pays dits A�mergents.

Il sied de rappeler que le Sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements d’Afrique et d’AmA�rique du Sud est nA� de la volontA� du BrA�sil et du Nigeria, dont la ville da��Abuja (Nigeria) a accueilli la 1A?re Edition en 2006.

Notons que le Chef de la��Etat gabonais a prA�sidA� le jeudi 21 fA�vrier 2013, le Conseil des Ministres A� Libreville.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2013

A� Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *