Economie

Gabon : Le représentant du CDE dans l’Ogooué-Lolo installé

Libreville, Mercredi 5 Juin 2013 (Infos Gabon) – L’entreprenariat au Gabon  reste à promouvoir. D’où la nécessité de doter à chacune des provinces du pays les moyens nécessaires pour le développement des entreprises. C’est dans cette optique que Lastourville, le chef lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, a reçu la visite de la délégation du Centre de Développement des Entreprises (CDE) conduite par  le DG Alfred Nguia Banda qui a procédé à l’installation officielle de son  représentant provincial, Hughes Stéphane Ivahat.

Cette installation s’est faite en présence des autorités provinciales dont le Gouverneur Gaspard Nang Ella et Marie-Louise Wakongo, Maire du 2ème  arrondissement de la ville de Lastourville.

A cette occasion, le Directeur Général du CDE a appelé le promu et  son équipe à faire preuve de rigueur, de célébrité et de probité morale afin de répondre aux attentes de la Banque Mondiale et du Chef de l’Etat qui sont de créer une entreprise en  48 heures. Il a indiqué à l’endroit du Gouverneur de la province que cette représentation est une administration de plus pour la Province. « Le CDE vient de faire son travail », aux  autorités  de jouer leur partition.

Le Gouverneur a tenu à donner  son point de vu en affirmant que la présence du CDE à Koulamoutou est une plus-value. Car, les opérateurs économiques n’auront plus à effectuer des déplacements pour accomplir les formalités qui s’imposent à leurs activités commerciales hors de la ville.

Le promu a procédé à l’installation de son gestionnaire, Guy Bertrand Eyeghé  Moundziegou en promettant d’être attentifs aux problèmes des opérateurs économiques.

En outre, les membres du CDE  se sont entretenus avec les opérateurs économiques et M. Roger Ndouneni, président de la confédération PME-PMI de l’Ogooué-lolo qui a émis le vœu d’être soutenu par les banques et le gouvernement pour ne plus connaitre les abus dont les opérateurs économiques  ont étés victimes.

Ensuite, il a indiqué les montants à payer pour rentrer en possession d’une fiche –circuit pour la création d’une PME-PMI étaient de 25000 FCFA  pour les ressortissants gabonais et de 75000 FCFA pour les expatriés et à cet effet, ceux qui ont payé plus  auparavant seront remboursé en présentant leur ancienne fiche-circuit.

FIN/INFOSGABON/DM/2013

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *