Social

Gabon : Les complexes scolaires d’Owendo et Bikelé ouverts

Dimanche, 18 Novembre 2018 (Infos Gabon) – Les établissements scolaires sont opérationnels depuis le 5 novembre à la grande satisfaction des élèves des classes de 6e pour l’instant.

Les élèves des classes de 6e, le personnel enseignant et administratif des complexes scolaires d’Owendo et Bikelé ont vécu le 5 novembre dernier une rentrée pas comme les autres. Ils ont effectué ces retrouvailles dans des infrastructures flambant neuves symbolisant une illustration parfaite des mesures prioritaires de l’éducation nationale mises en œuvre par le président, Ali Bongo Ondimba.

Du côté d’Owendo, c’est un bijou constitué en son sein de 33 salles de classes pour une capacité d’accueil de 834 apprenants. Même si l’on déplore encore l’absence d’une barrière de sécurité et la livraison tardive des bureaux destinés au personnel administratif, les dirigeants ne cachent pas leur fierté.

«La rentrée de classes a eu lieu lundi 5 novembre 2018. Les enseignants sont là, les surveillants nouvellement affectés sont aussi là. Pédagogiquement, tout est réuni. Nous avons déjà 334 inscrits repartis dans 10 classes de 42 élèves», a déclaré Jean Benoit Kassa Skah, responsable du Complexe scolaire d’Owendo.

Tandis qu’à Bikelé, le complexe est constitué de deux bâtiments R+1 et a accueilli 300 nouveaux élèves. «Nous avons actuellement 5 classes de 6e fonctionnelles en attendant deux autres, d’ici la semaine prochaine. Nous avons un bâtiment de 19 salles de classes et l’autre de 5. Pour le fonctionnement d’un établissement, le pédagogique est complet. Sur la vingtaine d’enseignants attendus, nous nous enregistrons déjà la présence de 15 », a lancé Brigitte Loussou, la directrice.

Un véritable motif de fierté du côté des élèves et des parents  contents de ces petites attentions du chef de l’Etat. «Nous avons eu le cours de théâtre. Je suis en 6e C et j’ai 11 ans. Je trouve qu’ici tout est bien et propre. J’ai des nouveaux amis et j’habite avec mes parents aux Rails», affirme Djeneba Niambelé, une lycéenne. «L’établissement est un joyau, le cadre est très sécurisé et propice pour de bonnes études. Lorsque l’enfant est à l’école, moi parent je me sens en sécurité. Cependant, l’Etat devra revoir son mode d’orientation des élèves, car il y’a ceux qui habitent par exemple à Mindoube poubelle et qui sont envoyés ici à Bikelé. Ce n’est pas normal», a lancé Joël Mbouandi, un parent d’élève.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Le coup de pinceau de L’AJEV au marché de charbonnages

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *