Politique

Gabon : Les Démocrates veulent servir à quelque chose de constructif

Libreville, Jeudi 31 Janvier 2019 (Infos Gabon) – S’occuper de la destinée du Gabon est la priorité vantée par le premier  groupe d’opposition, Les Démocrates. C’est un leitmotiv soigneusement pensé par le parti cher à Guy Nzouba Ndama. 

Les députés issus des rangs de cette formation politique ont clamé haut et fort leur motivation, contrairement aux chants de sirène qu’on ne cesse de servir aux militants abasourdis par tout ce spectacle insipide.

Guy Nzouba Ndama, avec son expérience avérée et homme de grandes qualités, n’a pas vu qu’il allait damer le pion aux autres opposants qui avaient éclairé les populations sur la nécessité pour l’opposition à prendre part à ces importants scrutins (législatives et locales). C’est avec lucidité qu’ils ont reconnu que la seule tribune permettant la visibilité de ce combat d’idées reste l’Assemblée nationale.

Moukombo (Guy Nzouba Ndama), dont le parti bénéficie de cette eau bénite, doit mettre la barre haute en terme de qualité de débat et de proposition de lois au lieu de fatiguer les populations avec des tableaux dressés contre leur ancien parti politique en affirmant que le Gabon s’enlise chaque jour et que leur participation se résumerait à ne pas être impassibles spectateurs dans une pareille situation. Drôle de message qui ne tient pas la route !

Le leader de la coalition avait insisté sur la nécessité de gagner ces élections pour ceux qui ont décidé d’y participer et leur avait assuré tout son soutien. Aujourd’hui, les critiques fusent de la part de ceux qui prêchent le faux pour connaître le vrai. Et l’homme de Lolo Bouenguidi (Guy Nzouba Ndama) a déjà placé 12 députés, objet de dissensions de la part des ténors qui tentent des manoeuvres dilatoires.

Les élus s’émancipent de ces reproches, parce qu’aller à l’Assemblée nationale c’est légiférer en tant que première force d’opposition pour évacuer aussi ces non-dits.

“Les gabonais nous ont élus non pas pour critiquer et être dans la contestation permanente mais pour être constructifs”.

Il existe cependant des batailles perdues comme celle de vacance du pouvoir que l’opposition a essayé de relancer en vain. Enfin, ils affirment pouvoir être “un parti du gouvernement et non pas seulement un parti de protestation. L’enjeu pour Les Démocrates est là et pas ailleurs”.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Nkoghe Bekale trace la feuille de route

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *