Politique

Gabon:L’hommage de Nkoghe Bekalé à Ossouka Raponda

Libreville, Jeudi 23 Juillet 2020 (Infos Gabon)-En cédant les clés de la Primature hier, le Premier ministre, chef du gouvernement sortant, a célébré les qualités managériales de son successeur.

Rose Christiane Ossouka Raponda trône depuis hier à la Primature. Cinq jours après sa nomination, le tout nouveau Premier ministre, chef du gouvernement a pris ses quartiers à l’Immeuble du 2 décembre abritant ses services. Au cours de cette cérémonie de passation de charges, le Premier ministre, chef du gouvernement sortant a tenu à rendre un vibrant hommage à son successeur. «En effet, vous êtes une pionnière car c’est la première fois qu’une femme accède à cette fonction prestigieuse dans l’histoire de notre pays. Cela matérialise la volonté du président de la République, chef de l’Etat SE Ali Bongo Ondimba qui n’a de cesse depuis son accession à la magistrature suprême de promouvoir la femme gabonaise», a souligné Julien Nkoghe Bekalé. «Par cette nomination historique et de haute portée symbolique, le président de la République vient de tenir une nouvelle promesse dans le cadre de la décennie de la Femme gabonaise qu’il a décrétée en 2015. Madame le Premier ministre, suite à cet immense honneur que vient de vous faire le président de la République, vous serez désormais appelée à conduire l’action du gouvernement sous sa Très haute autorité», a-t-il poursuivi.

Un PM aux compétences avérées

Pour l’ancien Premier ministre sortant, le choix de cette économiste à cette prestigieuse fonction n’est pas fortuit. «C’est la reconnaissance de vos immenses qualités dont je peux moi-même faire le témoignage pour vous avoir côtoyée depuis de longues années dans les gouvernements successifs auxquels nous avons appartenu et dans la vie politique de notre pays et de notre province de l’Estuaire. Je ne doute donc pas que vous serez à la hauteur de la confiance que le chef de l’Etat a placée en votre personne pour satisfaire aux attentes de nos compatriotes. Je n’ai pas besoin de vous décrire la nature des attentes des gabonaises et des gabonais. Vous êtes une femme d’expérience et une femme de dossiers. Vous connaissez parfaitement l’ambition du Président de la République pour notre pays et vous connaissez les dossiers que vous trouverez sur votre table, leur contenu et l’urgence associée à leur mise en œuvre», a lancé l’orateur.

Des crises, des succès engrangés et des défis à relever

Rose Christiane Ossouka Raponda a également été briefée par son prédécesseur sur le contexte particulier dans lequel intervient sa promotion. Un contexte marqué par l’apparition de plusieurs crises, dont la dernière de nature sanitaire avec des graves effets sur le plan économique, social et humain a fortement chahuté la feuille de route du gouvernement. «Cette crise multiforme a obligé le gouvernement à renoncer à certains objectifs et faire des choix difficiles», a souligné Julien Nkoghe Bekalé. Mais, il tient tout de même a salué des avancées significatives dans de nombreux domaines de la vie de la Nation. «Dans le domaine de la santé, nous avons obtenu une baisse tendancielle de la courbe évolutive de la pandémie du Coronavirus. Il reste à consolider les acquis actuels et éviter une deuxième vague de la pandémie, en particulier à l’intérieur du pays. Dans le domaine de la route, nous avons accéléré le projet de réhabilitation des voieries du Grand Libreville et mis en place les fondements nécessaires au démarrage du projet emblématique de la Transgabonaise. Dans le domaine de l’eau, le projet intégré d’assainissement et d’adduction d’eau potable de Libreville (PIAEPAL) a été lancé pour réduire le stress hydrique auquel est confrontée notre capitale. Dans le domaine de l’éducation nationale et l’enseignement supérieur, après moult tergiversations, le Programme d’investissement du secteur éducation (PISE) est désormais en cours d’exécution et le projet de réhabilitation des universités gabonaises a été lancé», a-t-il souligné.  Dans le domaine des réformes structurelles, le recensement des agents de l’Etat est en voie d’achèvement; l’implémentation de SIDONIA WORLD et la digitalisation des services fiscaux et douaniers se poursuivent. Alors que dans le domaine diplomatique, des partenariats multisectoriels et mutuellement bénéfiques avec l’Egypte et le Liban sont en cours de mise en œuvre.

Au plan social, le gouvernement est parvenu à inscrire le dialogue social permanent dans l’action du Gouvernement. Ceci a permis d’avoir un climat social globalement apaisé ayant favorisé des réformes notables en cours concernant la révision du Code du travail ou celles prévues dans le cadre du Forum de la Fonction publique. Sur le plan macro-économique, les agences de notation telles que Moody’s ont salué les efforts du gouvernement dans la stabilisation de notre économie. «Dans ce contexte difficile, nous sommes parvenus à placer notre économie sur une trajectoire soutenable avec des perspectives à moyen terme positives. Il reste à consolider cette dynamique et implémenter la stratégie de relance de l’économie sur la période 2021- 2023», lance Julien Nkoghe Bekalé. Enfin, au titre de l’évolution de la société gabonaise, «le gouvernement a fait adopter un nouveau Code pénal progressiste, qui protège les droits des minorités et renforce l’encrage de notre pays dans la communauté des nations qui défendent les valeurs universelles», précisera-t-il.

FIN/INFOS/GABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *