Politique

Gabon / Vraie fausse arrestation de Nicole Assele : A qui profite le crime?

Mercredi 6 Février 2019 (Infos Gabon) – Les «fake news» annonçant l’interpellation vendredi dernier à Paris en France du Directeur Général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) du Gabon avaient l’ambition de ternir volontairement l’image d’une personnalité.

Après la publication de la nouvelle selon laquelle Dr Nicole Assele a été arrêtée vendredi dernier à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle à Paris (France) avec dans ses bagages une somme de 2 millions d’euros, soit un peu plus de 1,3 milliard de FCFA, il convient de s’interroger sur le projet réel des auteurs d’une telle vraie fausse information et de leurs commanditaires. D’autant plus que dans le démenti apporté lundi depuis Libreville au Gabon, le Directeur Général de la CNSS nie les faits et dit ne pas avoir le don d’ubiquité pour être partout au même moment. Conclusion, l’accusée ne reconnait pas les allégations que l’on lui attribue.

Du choc de ces deux versions, l’accusation et le démenti, jaillissent plusieurs interrogations dont les réponses permettront de comprendre à quel niveau se trouve la vérité et le mensonge.

On nous apprend que Dr Nicole Assele a été entendue par la police française en fin de semaine dernière. Mais, comment comprendre qu’elle soit aussi relaxée quelque temps seulement après son audition? Selon « les messagers », l’ancien ministre gabonais des Sports transportait pas devers elle plus de 1,3 milliard de francs CFA et non des miettes. Argument valable pour la déférer devant les tribunaux compétents en ces temps où les Etats mènent une lutte acharnée contre le blanchiment d’argent et le terrorisme.

Il n’en a rien été ! L’intéressée aurait dû être retenue en France pour besoin d’enquête. Connaissant bien leur mode de fonctionnement, une telle interpellation aurait dû faire l’objet d’un communiqué officiel des autorités françaises. Comme l’exigent les usages diplomatiques, ces dernières auraient dû saisir leurs homologues gabonaises pour les informer de la situation.

En plus, loin d’être une illustre anonyme, Dr Nicole Assele, non seulement de par ses origines familiales, mais son passage au gouvernement et son statut de femme politique au militantisme avéré au sein des associations politiques est une femme publique à l’identité remarquable. Donc est une personnalité bien connue au-delà des frontières gabonaises. Un sujet digne d’intérêt donc pour alimenter les unes des journaux français et autres. Il n’en a rien été non plus !

Comment comprendre qu’un tel sujet a pu échapper à la presse hexagonale qui ne loupe pas ce genre d’occasion pour s’engouffrer dans la brèche pour assener un coup fatal surtout lorsqu’il s’agit des dirigeants africains? Le temps à ce genre de traitement s’y prêtant en ce moment où une nouvelle campagne d’intoxication et de dénigrement est en cours contre les Bongo et leurs proches?

Les auteurs de ce type de révélations et leurs commanditaires gagneraient peut-être à poursuivre leur enquête afin d’édifier davantage l’opinion sur la destination du fric. L’a-t-on confisqué ou remis à sa «légitime propriétaire»? L’on se perd en conjecture.

Au regard de ce qui précède, l’on pourrait conclure à une réelle volonté manifeste de nuire au Dr Nicole Assélé dont les performances depuis son arrivée à la tête de la CNSS sont de plus en plus visibles. Pour beaucoup, l’ancien ministre gabonais des Sports serait là en train de payer son dynamisme et la nouvelle vision impulsés au sein de la structure dont elle a la charge. Tout comme l’aura dont elle jouit sur la scène publique bousculerait certaines habitudes dans certains milieux.

Il convient donc de dégommer cette femme à poigne dont l’ascension politique gêne plus d’un. Et tant qu’elle continuera d’empêcher certains de tourner en rond, Dr Nicole Assele ne cessera d’être la cible privilégiée des «fake news». Car, ses détracteurs sont prêts à recommencer.

FIN/INFOSGABON/PM/2019

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon : Dr Nicole Assele n’est pas un mythe à exploiter

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *