Politique

Législatives et locales au Gabon : L’atout jeune du PDG

Libreville, Mardi 16 Octobre 2018 (Infos Gabon) – Le Parti démocratique gabonais doit surtout son raz-de-marée à l’issue du premier tour du double scrutin du 6 octobre dernier à cette tranche de la population.

C’est une vérité de Polichinelle : le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) aura une majorité écrasante à l’Assemblée nationale à la prochaine législature. En obtenant plus de 80 députés élus dès le premier tour et plusieurs candidats admis à la session de rattrapage prévue le 27 octobre prochain, le parti au pouvoir régnera en maître absolu à la chambre basse du Parlement gabonais.

Les résultats des locales du 6 octobre dernier confirment également à quel point le PDG a le contrôle absolu sur les conseils municipaux, d’arrondissements et départementaux et la parfaite maîtrise du terrain. A l’analyse, la formation politique dirigée des mains de maître par Ali Bongo Ondimba doit incontestablement cette chevauchée au dernier renouvellement de son sommier politique qui lui a permis de se doter d’un nouveau souffle.

Au cours de ses dernières assises, le PDG a rajeuni ses instances dirigeantes en faisant confiance à la jeunesse au grand dam de certains caciques de la vieille garde, jusque-là inamovibles et devenus inopérants. Pour nombre d’analystes de la scène politique gabonaise, le Parti démocratique gabonais peut certes jubiler aujourd’hui pour ce raz-de-marée, mais il doit ce leadership au triomphe de la jeunesse qui a démontré que la relève est désormais assurée.

Cette suprématie retrouvée et la débâcle enregistrée par l’opposition viennent tout simplement tourner la page de la présidentielle 2016 au cours de laquelle le PDG a soufflé le chaud et le froid. Pour ce nouveau départ, le PDG est tête haute et torse bombé. Mais, il serait ingrat de ne pas reconnaître le travail des hommes de l’ombre, à l’instar de Brice Laccruche Alihanga qui, au-delà de ses fonctions officielles de directeur de cabinet du président de la République, a été l’un des artificiers de ce regain d’oxygène.

Visionnaire et promoteur de l’or jeune avec son Association des jeunes émergents volontaires (AJEV), il a permis au PDG, grâce à son doigté qu’on lui connait, de se refaire une nouvelle jeunesse après un demi-siècle d’existence. Avec cette confiance retrouvée, le PDG est allé jusqu’à reconquérir même certaines circonscriptions qui étaient jusque-là des chasses gardées de l’opposition, à l’instar de Port-Gentil où il a raflé haut la main les trois sièges de député, Oyem et autres localités où il dirigera sans partage les communes.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Législatives 2018 au Gabon : Relooké, le PDG confirme son leadership

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *