Politique

Les Ambassadeurs des pays membres permenents du Conseil de Sécurité de l’ONU reçus par Ali Bongo Ondimba

Libreville, Jeudi 12 Février 2015 (Infos Gabon) – Les Ambassadeurs accrédités au Gabon des cinq pays membres du Conseil de Sécurité des Nations Unies (ONU) ont été reçus jeudi 12 février, par le Président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba. La situation sécuritaire dans le bassin du Lac Tchad était au centre des échanges, cela en prélude au Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale qui se tiendra le lundi 16 février 2015 à Yaoundé (Cameroun), et auquel le Président Ali Bongo Ondimba prendra part.

Mais avant, le Chef de l’État a expliqué à ses hôtes la situation économique du pays qui a permis d’éclairer le niveau d’avancement des projets. Il a, à cette occasion, souligné les ambitions nationales en matière de diversification du tissu économique et de transformation locale des matières premières.

La politique n’était pas en reste. Le Chef de l’Etat a exposé une fois de plus les attentes suscitées par la mise en place prochaine du Conseil national de la démocratie (CND), et exprimé le souhait de voir le dialogue politique gagner en responsabilité et engendrer un véritable débat d’idées.

La situation dans le Bassin du Lac Tchad caractérisée par les actions violentes du groupe terroriste Boko Haram fera ensuite l’objet des échanges. Après que les dirigeants de la CEEAC se sont « félicités », le 31 janvier 2015 à Addis-Abeba, de la décision de l’Union africaine d’autoriser le déploiement d’une Force multinationale mixte, il a été décidé d’activer des mécanismes concertés.

Ali Bongo Ondimba doit prendre part, lundi 16 février 2015 à Yaoundé, à une session extraordinaire du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) convoquée afin de mettre en place une stratégie pour soutenir le Cameroun et le Tchad dans la lutte contre Boko Haram, qui menace de déstabiliser la sous-région

Signalons qu’une session extraordinaire du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX) est convoquée le 16 février 2015, à Yaoundé, afin de mettre en place une stratégie pour soutenir le Cameroun et le Tchad dans la lutte contre Boko Haram, qui menace de déstabiliser la sous-région.

Étaient présents à cette rencontre, les hauts représentants de la République française, de la République populaire de Chine, des États-Unis d’Amérique, de la Fédération de Russie et du Royaume-Uni.

FIN/INFOSGABON/PM/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *