International

Maroc : Mohammed VI gracie la journaliste Hajar Raissouni

Libreville, Dimanche 20 octobre 2019 (Infos Gabon) – Condamnée à un an de prison pour avortement illégal, la journaliste Hajar Raissouni a été graciée par le roi Mohammed VI.

Âgée de 28 ans, Hajar Raissouni est sortie de prison le mercredi 16 octobre dernier. Elle avait été condamnée à un an de prison en même temps que son fiancé et le gynécologue, l’anesthésiste et la secrétaire médicale.

Les familles ont accueilli l’annonce de leur libération avec soulagement et sont allées, très rapidement, les chercher à la sortie de la prison.

Le soir même de sa libération, une photo de Hajar Raissouni s’est propagée sur les réseaux sociaux. Il était loisible d’y voir la jeune femme avec un grand sourire, un bouquet de fleurs à la main et ses doigts en signe de victoire.

Mais pour certains observateurs, le roi du Maroc, agissant en sage, a mis fin à la polémique par cet acte pour éteindre le débat qui s’est soulevé au Maroc quant aux libertés individuelles et aux interdits religieux. De nombreux responsables associatifs notamment ont de nouveau réclamé que soit modifié le Code pénal.

Après son arrestation, la journaliste avait dénoncé un « procès politique » lié à son travail journalistique et à sa famille. L’un de ses oncles est rédacteur en chef d’un journal indépendant arabophone, l’autre est fondateur d’un mouvement islamiste.

FIN/INFOSGABON/IN/2019

Copyright Infos Gabon

Lire aussi Gabon : Les 10 ans de magistère d’Ali Bongo au scanner

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *