Economie

Mesures d’austérité au Gabon : Les assurances de Fabrice Andjoua Bongo Ondimba

Libreville, Jeudi 12 Juillet 2018 (Infos Gabon) – Le directeur général du Budget et des Finances publiques se veut plutôt confiant quant au plan de redressement des finances publiques initié par le gouvernement.

Face aux sirènes de la désinformation et de l’intox dont la sombre entreprise est de détourner l’attention des Gabonais sur les objectifs poursuivis par les récentes mesures d’austérité visant à réduire le train de vie de l’Etat, le directeur général du Budget et des Finances publiques se montre plutôt rassurant. Dans un entretien accordé au quotidien à capitaux publics, L’Union, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba souligne qu’elles ne sont pas un simple fait du hasard, mais plutôt une opération savamment pensée par le gouvernement.

«Les mesures prises, l’ont été par nécessité de protéger la stabilité économique du pays à court, moyen et long termes. Ces mesures de la dépense publique seront rigoureusement appliquées pendant deux ans. Ce n’est pas de gaieté de cœur que les plus hautes autorités du pays ont pris de telles mesures», tient-il à préciser.

A en croire M. Andjoua Bongo Ondimba, l’Etat va pouvoir réaliser d’importantes économies. «L’objectif principal est de réaliser plus de 70 milliards de francs CFA par an. Ces économies réalisées sur les dépenses du personnel, les baux administratifs, les transferts et le redimensionnement de la taille de l’administration, entre autres les agences, sont prioritairement affectés au financement des mesures sociales annoncées par le chef de l’Etat le 31 décembre 2017», a-t-il déclaré.

Quant à la mise sous bon de caisse dès la fin du mois de juillet courant des agents publics, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba revient en détail sur les contours de l’opération annoncée. L’on retient de cette sortie du  directeur général du Budget et des Finances publiques que la direction de la Solde est la cheville ouvrière d’autant plus qu’elle «édite et ventile les bons de caisse vers les centres de gestion des ressources humaines chargés de procéder à toutes les vérifications nécessaires».

«Cette mesure vise le contrôle de la présence effective des agents à leur poste de travail. Je tiens à rassurer les agents publics quant aux mesures prises pour le bon déroulement de l’opération», lance Fabrice Andjoua Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/PM/2018

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI  Gabon : Les contours de l’opération de mise sous bon de caisse

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *