Société

Pénurie d’antirétroviraux au Gabon:Le Bactrim 960 mg vivement recommandé

Libreville, Vendredi 8 Avril 2022 (Infos Gabon) – Le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong conseille aux patients de consommer régulièrement cet antibiotique afin d’éviter les maladies opportunistes.

Le Gabon est confronté depuis quatre mois à une pénurie grave d’antirétroviraux. Une situation qui plonge les personnes atteintes de Vih/Sida dans une angoisse permanente. Face à cette situation plus que stressante et inquiétante, le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, suggère aux patients de prendre le Bactrim 960 mg. « Pour faire face à cette situation et éviter la survenu de certaines maladies opportunistes chez les patients, le ministre a invité la DGPS et le PLIST conformément au protocole thérapeutique de poursuivre le traitement avec le Bactrim 960mg en l’absence des molécules manquantes afin de lutter contre la baisse de CD4 », souligne un communiqué du ministère de la Santé.

Pour les personnes vivant avec le VIH (PVVH), reçues en audience mercredi par le membre du gouvernement, la rupture actuelle est l’une des plus longues fait craindre une baisse des CD4.  Selon des statistiques fournies par l’Organisation des Nations unies contre le sida (ONUSIDA), le Gabon comptait en 2019 quelques 51 000 personnes vivant avec le VIH/SIDA pour une prévalence nationale de 4,1%. Alors que 26 000 personnes, soit 51 % des PVVH sont sous traitement antirétroviral. Le pays a déboursé 2 milliards de F en 2020 pour l’achat des antirétroviraux.

FIN/INFOSGABON/SM/2022

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *