International Société

Santé : Vers un plan Marshall pour l’Afrique ?

Libreville, Jeudi 26 Mars 2020 (Infos Gabon) – Les cavaliers de l’apocalypse surfent sur la donne de dysfonctionnement des économies africaines pour se mettre à sonner l’hallali. Il faut sauver l’Afrique, annuler ses dettes à l’heure de l’accélération des stratégies pour contrer le covid-19, certains ont une intuition infantile d’être toujours assisté, aidé et secouru.

Chaque forum qu’ils tiennent débouche par cet éternel aveu d’impuissance : au secours FMI, Banque mondiale, BAD, et comment chasseront-ils l’inconnu dans le connu sanitaire en vue de se relever ? L’aide, c’est bien, mais…

Plutôt que de s’y résoudre, les responsables sanitaires doivent échauder et peaufiner ce qui a marché ailleurs à moindre coût. Ce sont ces avancées significatives comme diraient les juristes, de la jurisprudence, qui envisageront de solutionner rationnellement le vide.

L’essentiel est d’éviter de faire la sourde oreille devant les exigences des syndicats intraitables face à la terreur pour une marche forcée vers les rappels et réclamations administratives légitimes. Certes, mais qui  peuvent à la suite d’une négociation responsable et respectueuse de leurs droits légaux, connaître un début de satisfaction avec le retour au travail.

Si l’Afrique se réfugie dans le moindre effort, le plan Marshall pour le continent va effacer les traces de souveraineté, de fierté nationale, de nationalisme. Il est grand temps que l’Afrique se prenne suffisamment et rationnellement en charge.

Des apprentis-sorciers en Afrique ne comprennent pas des grands mécanismes de la science, de la technologie, des infrastructures ultra-modernes qui doivent aplatir de nappes d’ignorance pour que le continent connaisse un début de croissance et de développement intégral. Il suffit d’une salutaire prise de conscience.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 16 au 22 mars 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *