Société

Violences à Libreville : Des interpellations en série

Libreville, Mardi 28 Janvier (Infos Gabon) – De nombreux suspects sont gardés à vue à la police suite aux actes barbares survenus vendredi dernier et qui ont ôté la vie à deux personnes.

Plus d’une quinzaine d’individus font l’objet d’une garde à vue dans les cellules de la Brigade anti-criminalité (BAC) de Libreville à la suite des évènements malheureux du 24 janvier dernier qui ont coûté la vie à Stanislas Mba Ngoua et Gervais Patrick Obame Eyeghe. Soupçonnés d’être des ravisseurs d’enfants, ces deux citoyens gabonais ont succombé à leurs blessures après avoir été mis à tabac par une foule hystérique.

Il s’agit là des premiers coups de filets d’une enquête judiciaire ouverte à cet effet. Les enquêtes en cours permettront de mettre la main sur les dix suspects en cavale. De source policière, les nombreuses vidéos sont autant d’éléments matériels qui aident les forces de l’ordre à progresser dans les investigations.

Dans un post publié lundi à travers les réseaux sociaux, le président de la République a dénoncé avec fermeté ces actes et promis des sanctions sévères aux coupables. «Rien ne saurait justifier les actes inhumains qui ont secoué notre pays ni la vengeance populaire, qui est par définition aveugle et injuste. Suite aux dramatiques incidents de ce vendredi à Libreville, deux de nos compatriotes ont perdu la vie. C’est inexcusable. C’est intolérable. La justice gabonaise sera exemplaire à l’égard de tous les coupables», a prévenu Ali Bongo Ondimba.

FIN/INFOSGABON/SM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 20 au 26 janvier 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *