Société

Gabon : L’église catholique et ses personnages antinomiques

Libreville, Vendredi 13 Mars 2020 (Infos Gabon) – Un long règne de 22 bougies de Noël fait commettre parfois d’imperfections. Mgr Basile Mve Engone a porté sa part de chemin de croix.

Que d’affront lorsque le marigot politique se cherchait en prémonition un discours tranchant d’André Ferdinand Anguilé. Quoi qu’il en soit, en dépit de quelques soubresauts, l’archevêché a semblé aux antipodes face aux rodomontades des populations à qui on annonçait l’évangile sans les laisser jouir de leurs idées.

Et cette annonce, comme d’un pavé dans la mare vient mettre fin à ce que de nombreux observateurs évoquaient d’agaçant besoin de renouvellement depuis 2016. La question évoque plutôt celle du verre à moitié plein ou à moitié vide.

D’un côté, c’est le successeur qui attend, et les esprits échauffés se rappellent que la conférence nationale qu’il dirigea n’avait pas débouché sur des voies d’achèvement d’un avenir heureux.

Indéniablement, la gestion des hommes suscite toutes sortes de fantasmes, quelle que soit la motivation. L’Église Catholique vit de la conflictualité qui divise ceux qui cherchent l’abondance et ceux imbus de spiritualité.

Des prêtres bravant l’autorité de leur archevêque métropolitain. On lui reproche une forme de matérialité contraire à la mission d’un pasteur. Il convient alors de ne pas confondre les préoccupations de la société où les discours catastrophiques des hommes politiques installent un climat qui masque le spirituel.

FIN/INFOSGABON/EM/2020

Copyright Infos Gabon

LIRE AUSSI Gabon / Médias : La revue de la presse gabonaise de la semaine du 2 au 8 Mars 2020

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *