Société

Gabon : Vivien Amos Makaga Pea a rendu hommage à André Mba Obame

Libreville, Jeudi 30 Novembre 2015 (Infos Gabon) – Comme plusieurs personnalités politiques et civiles, Vivien Amos Makaga Pea, Délégué national de l’Union des Jeunes du parti Démocratique Gabonais (UJPDG, au pouvoir), a rendu hommage à l’opposant André Mba Obame (AMO). Détails.

« C’est parce que la Mort n’a pas de coloration politique, que face à elle s’effondrent nos clivages et divergences, qu’elle est en réalité l’unique raison qui justifie la Vie, qu’elle est souvent ce triste breuvage d’heureux souvenirs qui nous rappellent que nous ne sommes que de vulnérables et faillibles intermittents sur Terre;

C’est parce que la Mort est cette désagréable surprise que fait l’inconcevable au concevable;

C’est parce que la mort tombe dans la vie comme une pierre dans un étang : d’abord, éclaboussures, affolements dans les buissons, battements d’ailes et fuites en tout sens; ensuite , grands cercles sur l’eau, de plus en plus larges; enfin le calme à nouveau, mais pas du tout le même silence qu’auparavant, un silence, comment dire : assourdissant;

C’est parce que, au delà des divergences politiques, tu as été d’abord et derechef, un Symbole pour les uns, un Modèle pour d’autres, mais surtout un Aîné , un Père, un Repère pour toute notre Génération, que je me permets ce jour de ton retour sur les terres de tes ancêtres, ces quelques glissements lyriques, inspirés de Christian Bobin, pour te dire MERCI et Adieu…

Pour te dire aussi que ” le petit President” comme tu m’appelais souvent lorsque je devenais Président du Parlement des Jeunes du Gabon, a grandi et mûri, s’est politiquement enrichi, assagi et affranchi ; ce “petit President” demeurera à jamais un inconditionnel usager des bons germes de ce cours magistral de sciences politiques que tu auras dispensé tout au long de ta carrière politique et qui fera sans aucun doute école, pour l’avenir ainsi que la prospérité des prochaines générations… Adieu le Rénovateur, Adieu le Stratège, Adieu AMO… Rest In Peace…‪#‎JeSuisAmo‬ ».

Plusieurs fois ministre sous la présidence d’Omar Bongo Ondimba, à la mort de celui-ci, André Mba Obame se présente comme indépendant à l’élection présidentielle de 2009 et arrive en troisième position derrière Ali Bongo Ondimba et Pierre Mamboundou selon les résultats officiels. Il conteste la régularité de l’élection et revendique la victoire, puis se proclame « président » le 25 janvier 2011, ce qui lui vaut d’être accusé de haute trahison par le gouvernement.

Décédé le 12 avril 2015 à Yaoundé (Cameroun) après plusieurs années de maladie, André Mba Obame sera finalement inhumé samedi à Medouneu (Woleu-Ntem) où il est né le 15 juin 1957. Sa dépouille qui n’a pu voyager hier, est attendue ce jeudi à Oyem après les hommages du mardi et mercredi à Libreville.

FIN/INFOSGABON/AE/2015

Copyright Infos Gabon

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *